Exemple d’adoption du Cloud PaaS pour un sujet d’intégration de données

cloud paas

Le cloud est aujourd’hui devenu un élément incontournable de la digitalisation des entreprises. En effet, la plupart des entreprises y ont recours, principalement en SaaS et ses offres logiciels associés (CRM, ERP, messagerie). Viennent ensuite le IaaS pour la dématérialisation des datacenters (serveurs et réseaux), puis enfin le Cloud PaaS.

Cette dernière offre du cloud est pour l’instant la moins utilisée. Je vous décris ici un exemple d’opportunité de mettre en œuvre cette brique, à travers un projet type de migration applicative typique de cas de shadow IT.

Le point de départ du Cloud Paas

Un service métier utilise depuis plusieurs années un développement interne, amélioré au fils de plusieurs évolutions, pour traiter des flux de fichiers reçus quotidiennement. L’architecture repose sur :

  • Des connexions FTP manuelles quotidiennes pour récupérer des fichiers
  • Le traitement de ces fichiers par un applicatif Access et VB afin d’en extraire l’information consolidée
  • La base Access sert aussi pour l’archivage de ces données consolidées

Cette application est très utilisée par les métiers, mais pose plusieurs soucis :

  • Le développement est connu seulement par une personne du service métier qui maintient, dépanne et fait évoluer la solution
  • Beaucoup de traitements sont manuels
  • Il n’y a pas de traçabilité des traitements
  • Certains fichiers récupérés sont volumineux et leur traitement demande beaucoup de temps
  • Le périmètre va s’agrandir mais l’application n’est pas scalable à la demande

Cette application est la candidate idéale pour une migration dans le Cloud PaaS pour adresser ces différents points.

La cible

Dans mon exemple, le fournisseur de cloud Amazon est utilisé. AWS est le leader du sujet et il y a très peu de chance de se tromper. Une architecture Serverless peut être mise en place. Les points clés de la nouvelle architecture de cette application sont :

  • Utilisation de S3 pour le stockage brut des données (les fichiers). Pour des raisons d’archivage, l’option S3 Glacier peut être utilisée
  • Utilisation de RDS (MySQL) pour stocker l’information structurée et consolidée
  • Utilisation de Lambda pour mettre en œuvre les différents traitements :
    • Extraction des FTP
    • Application des règles métier sur les fichiers
Automating File Transfers to Amazon RDS for Oracle databases | AWS Database  Blog

Cette architecture est une des plus simples qui peut être mise en place. De plus, elle ne nécessite pas de connaissance approfondie en cloud pour fonctionner, au moins dans un premier temps.

Les avantages du déploiement du Cloud Paas

  • Un grand nombre de traitements se déclenche automatiquement, soit sur des tops horaires à l’aide de CRON, soit sur évènements (détection d’un nouveau fichier)
  • AWS fournit en standard un environnement sécurisé et contrôlé, sous réserve de paramétrage adéquat
    • L’ensemble des traitements déclenchés par les lambdas sont tracés et consultables grâce au service CloudWatch
    • Tous les accès au système sont contrôlés très finement à travers les rôles configurés dans l’Identity et l’Access Manager (IAM)
    • Les mots de passe et clé FTP sont enregistrés sous forme de Secret dans le coffre-fort « Secret Manager »
  • La performance n’est pas un problème
    • Les traitements Lambdas peuvent adapter les ressources allouées (mémoire, CPU …) à la demande selon la charge de travail
    • Les systèmes S3 et RDS peuvent aussi être configurés à la demande à la hause ou à la baisse selon les besoins
  • Le coût ou TCO est en adéquation avec les ressources utilisées et seulement celle-ci. Sont pris en compte :
    • Le temps de calcul effectif (Lambda)
    • La capacité de stockage allouée (RDS)
    • La capacité de stockage utilisée (S3)

Cet exemple illustre les nombreuses possibilités offertes par le cloud, en particulier l’offre Cloud PaaS. Pour les systèmes d’information chargés de legacy, les candidats à migration dans le cloud sont très nombreux et même les plus petits sujets peuvent être des exemples très sérieux pour initier une cloudification à plus grande échelle par la suite.


Alexis

Depuis plus de 15 ans maintenant, je travaille sur des sujets liés à la BI et à l’amélioration des processus. J’ai participé à un grand nombre de projets en tant que leader technique sur de nombreuses technologies.

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour échanger sur ces sujets !

Alexis

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

Recevez chaque mois par e-mail les derniers articles et livres blancs publiés, ainsi que des informations concernant l’actualité IT ! 

Livres blancs

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.