Architecture cloud : définition, principes et bénéfices

architecture cloud

Au sein des technologies de l’information émergent diverses solutions. Parmi celles-ci figure notamment l’Architecture Cloud. Je vous en dis plus dans cet article !

I – Qu’est-ce que l’architecture cloud ?

Commençons par une explication des termes. Cloud en Français signifie nuage. En informatique, il est régulièrement utilisé pour désigner le “cloud computing” (informatique en nuage). Il s’agit d’un ensemble de serveurs (distants et interconnectés) installés dans un Datacenter. Ils traitent et stockent les données que fournissent les utilisateurs. Le terme architecture quant à lui désigne la disposition, la structure ou l’organisation de quelque chose. À partir de là découle une définition.

L’architecture cloud fait référence à l’organisation de divers composants technologiques pour créer un cloud. Lesdits composants sont :

• Une plateforme front-end (terminal ou client) : utilisée pour accéder au cloud,
• Une plateforme back-end : serveurs et stockages,
• Un modèle de fourniture cloud,
• Un réseau.

C’est cet ensemble qui crée une architecture de cloud computing (ou cloud, tout court). À noter qu’il existe en réalité plusieurs architectures, proportionnellement aux types de cloud.

Architecture de cloud public : un fournisseur de services détient les ressources informatiques. Ces dernières sont partagées entre divers locataires. Ce modèle est moins coûteux, car les charges sont partagées.
Architecture de cloud privé : pour un cloud géré en privé et détenu dans le Datacenter de l’entreprise.

Néanmoins, il est possible que les serveurs d’une telle architecture soient repartis dans divers emplacements. C’est-à-dire en dehors du Datacenter de l’entreprise. Ce modèle est plus coûteux que le précédent. En revanche, les niveaux de sécurité et de personnalisation sont élevés.

Architecture de cloud hybride : elle est à mi-chemin entre les deux précédentes. Cette organisation combine : l’efficacité opérationnelle du Cloud public à la sécurité du Cloud Privé.
Architecture multicloud : elle utilise divers services de Cloud public.

II – Quels sont les principes et bonnes pratiques de l’architecture cloud ?

Commençons tout d’abord par les aspects qui font l’ADN de l’architecture cloud.

• La virtualisation : des serveurs, réseaux et du stockage. Les ressources physiques ont des représentations virtuelles. Ce qui permet notamment à plusieurs applications de les utiliser.

• L’infrastructure : le Cloud repose principalement sur la virtualisation. Néanmoins, il faut préciser que de vrais serveurs existent. Il en est de même pour les équipements réseau (routeurs, commutateurs, etc.) des Datacenters classiques. Les fournisseurs utilisent juste une couche d’abstraction pour plus d’efficacité et de performance.

• La gestion : une surveillance en continu des capacités et performances est effectuée. Les fournisseurs peuvent alors à tout moment intégrer de nouvelles applications, suivre l’utilisation, reprendre des activités via une console.

• L’automatisation : utilisation des logiciels d’automatisation pour alléger la charge de travail.

• Middleware : ce sont des composants logiciels qui favorisent la communication au sein du réseau.

Halte sur les bonnes pratiques

• Planifier en amont : lors de la conception d’une architecture cloud, il est fondamental de comprendre les besoins en capacité. Sur cette lancée, quelques tests de performance peuvent être effectués. Cela permet d’éviter certains problèmes inopinés en production.

• La sécurité est une priorité : les hackers sont partout sur internet. Protéger toutes les couches de l’infrastructure cloud est un must. Chiffrement des données, règles rigides, gestion des correctifs sont de bonnes pratiques. La devise c’est : zéro confiance !

• Prévoir la reprise d’activité : pour éviter des interruptions de services, automatiser les processus est important. Un réseau redondant et une surveillance continue des capacités sont à prendre en compte.

• Optimisation des performances : surveiller les besoins technologiques et exigences de l’entreprise régulièrement.

Réduction des coûts : il faut supprimer au maximum les dépenses inutiles. Cela peut passer par l’automatisation des processus, le recours aux fournisseurs de services gérés et un suivi minutieux de l’utilisation.

III – Quels sont les bénéfices ou avantages de l’architecture cloud ?

L’architecture cloud comporte plusieurs bénéfices et notamment :
• Un accès permanent aux données : vos ressources vous suivent partout (en vacances, au bureau, à la maison, au bar du coin, etc.).

• Une sécurité renforcée : vous êtes à l’abri des dysfonctionnements de vos serveurs et système informatique.

• Plus de flexibilité : avec l’abstraction ou la virtualisation des ressources, vous pouvez facilement partager vos données (avec un collaborateur, par exemple). Inutile pour la personne de se déplacer. Il est également possible de faire évoluer votre infrastructure, en fonction des besoins.

• Performance : avec l’automatisation des processus et une infrastructure à la pointe de la technologie, les performances sont au rendez-vous : rapidité et simplicité.

• Finance : les offres cloud s’adaptent, aussi bien aux petites, qu’aux grandes bourses. De même, les coûts sont prévisibles sur l’année. Donc, zéro surprise. Par ailleurs, vous n’aurez pas besoin d’investir des sommes faramineuses pour l’achat de matériels/logiciels (que le fournisseur cloud détient déjà).

• Innovation en continu : les fournisseurs mettent régulièrement à jour leurs offres pour rester à la pointe de l’innovation. Cet aspect est important pour rester compétitif.

• Sauvegarde et restauration : après un sinistre, vous pouvez perdre toutes vos données hébergées en local. Or, avec le cloud, vous avez la possibilité de les restaurer.


Andrea ZerialLes sujets qui m’intéressent le plus sont Data, Organisation et Temps Réel !

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités! 

Andrea

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

Recevez chaque mois par e-mail les derniers articles et livres blancs publiés, ainsi que des informations concernant l’actualité IT ! 

Livres blancs

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.