Réduire les coûts IT grâce aux ressources internes

réduire les coûts IT

Gérer les RH, les achats et l’Outsourcing

Le premier axe d’optimisation pour réduire les coûts IT concerne l’organisation tant au niveau du SI que des collaborateurs internes et externes. La mise à plat de l’organigramme de la DSI permet ainsi de voir les liens entre les différents applicatifs, les personnes qui y sont rattachées et les métiers qui les utilisent. Cet acteur a ainsi découvert que 19 collaborateurs qui travaillaient pour les métiers comme assistants à maîtrise d’ouvrage ne jouaient pas pleinement leur rôle. Ils ont été intégrés au sein de la DSI pour remédier au problème.

Enfin, après une étude de la masse salariale, il peut s’avérer opportun de recruter des consultants. On bénéficie ainsi de leur expertise en interne avec des coûts maîtrisés. Dans un second temps, il faut répertorier tous les achats de la DSI pour les activités récurrentes. Comme les prestations de maintenance, les licences, ou encore les prestations intellectuelles. Tous les contrats doivent être « mis sur la table ». De plus, leur pertinence doit être vérifiée par rapport au paysage système (applications, outils, solutions, formations et conseil).

Révision de la cartographie applicative

L’externalisation de certaines tâches demeure un autre axe d’économies substantielles. Cette société de logistique a fait le choix d’externaliser le centre de compétences SAP qui comprend le support correctif, les modifications évolutives et la production informatique. L’option du nearshore pour la tierce maintenance applicative pour les développements et les tests, notamment, offre une bonne compression des coûts sans impacter la réactivité. Dans une moindre mesure, le problème de la gestion des « Legacy » se pose dans les grands groupes les plus anciens. La société a donc décommissionné 20 applications « Legacy » sur les 120 que comptait le groupe.

Faire participer les métiers à l’effort pour réduire les coûts IT

La réduction des coûts implique de toujours garder une vue d’ensemble. Si la DSI a quitté son rôle de fonction support, elle travaille essentiellement pour améliorer le fonctionnement des métiers. Pour économiser sans nuire à l’efficacité, on établit une cartographie applicative par métier. Pour chaque « brique » présente dans la carte, les liens avec les différents contrats, les prestations ou les projets en cours devront être identifiés. Surtout, une vérification de l’utilisation (ou non) de chaque applicatif s’impose.

L’entreprise a ainsi découvert des contrats de maintenance, honorés à l’année, pour des outils qui n’étaient plus utilisés par les métiers. Pour être sûre que ses dépenses restent maîtrisées, la centralisation des achats informatiques pour tous les métiers devient obligatoire pour l’entreprise. Outre des facilités pour le contrôle de gestion, cette centralisation permet notamment de juguler la montée du Shadow IT. En réalité, c’est une partie de la solution pour contenir ce phénomène. L’autre levier d’action réside dans un dialogue et la mise en place d’un partenariat entre les métiers et la DSI. Aujourd’hui, il peut être judicieux d’utiliser des applications métiers en mode SaaS.


Christophe

Les sujets qui m’intéressent le plus sont liés à la transformation digitale et aux systèmes d’information.

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités !

Christophe

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

Recevez chaque mois par e-mail les derniers articles et livres blancs publiés, ainsi que des informations concernant l’actualité IT ! 

Livres blancs

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.