Exalead soutient l’amélioration grâce à ses Analytics

exalead analytics

Aujourd’hui, avec des SI de plus en plus complexes et de sources d’informations multiples, qui fonctionnent souvent en silo, le besoin d’information consolidée est devenu crucial. Les métiers veulent avoir accès à l’ensemble des données immédiatement dans un monde où tout va plus vite. Exalead se pose alors en solution de choix pour maîtriser ces analytics, car elle récupère les données, quels que soient la source, la provenance et le type. Elle est adoptée par Monoprix et par une grande marque de parfumerie.

Les deux cas concrets sur lesquels nous allons nous appuyer. Pour le premier, il s’agit de piloter la qualité des magasins. Pour le second, il faut trouver les senteurs qui plaisent le plus aux consommateurs. En bref, l’un cherche à améliorer ses points de vente et l’autre veut savoir ce qui se dit. Et cela en croisant les données des sites professionnels et sites de vente comme Sephora et Amazon.

Exalead traiter la data pour rendre les analytics exploitables

Dans le cas de Monoprix, tous les points de vente sont soumis à des contrôles de qualité. Des auditeurs se rendent dans des magasins pour contrôler la propreté, la présentation, la présence de nuisibles, le taux de produits périmés et d’autres facteurs. Leurs observations font l’objet d’un rapport envoyé par email puis stocké. En l’état, les documents restent inexploitables. La solution consiste à récupérer les différents documents disséminés pour ainsi les consolider en un seul endroit. Puis de créer une application de recherche, couplée à des tableaux de bord, pour faire de la BI « sémantisée ». Par exemple, visualiser la carte de France avec les régions en vert ou tout va bien. Et en rouge, là où se trouvent les problèmes, il est aussi possible de cibler les rapports, donc les lieux.

Les « nez » de la grande marque de parfumerie, doivent effectuer énormément de recherches lorsqu’ils créent un nouveau parfum. Comme par exemple analyser de la composition des concurrents… Ou encore vérifier la tenue dans le temps, la tranche d’âge qu’il va séduire, etc. Pour gagner du temps et simplifier cette phase de recherche, Exalead est implémenté dans une application. Cette dernière permet alors, en entrant le nom d’un parfum, d’une plante ou d’une senteur, d’obtenir en une seule page toutes les informations relatives.

Des projets adaptés au business

Monoprix dispose de plusieurs bases de données, de fichiers plats, des feuilles de calculs et des documents non structurés. La réussite du projet dépend notamment de la connexion correcte à toutes les sources de données et à la création des filtres capables de cibler d’une région, à la ville, au magasin jusqu’au rayon. L’objectif final consiste à mettre en place des KPI (notes, avis des usagers). Et des alertes en cas de problèmes sanitaires comme une salmonellose.

Pour la parfumerie, le projet se révèle plus dense et plus complexe. Les sources de données comprennent des compositions de parfums, des tests utilisateurs, des questionnaires de satisfaction avec énormément de texte. Ou encore des sites Internet professionnels et les avis des consommateurs sur des sites grand public comme Sephora. Exalead bâtit une application offrant plusieurs visualisations d’analytics. Une première partie offre la recherche d’un parfum, soit par le nom exact, par année de création, par senteur ou par sexe.

Le retour se fait sous forme de fiches produits qui regroupent toutes les informations professionnelles de façon structurée. La seconde partie s’axe sur une recherche dans les avis client avec des mots clés comme ça “sent bon”, “ça sent trop fort”, etc. L’utilisateur accède à une vision segmentée en fonction des clients. Par exemple, il peut trouver rapidement les produits qui plaisent le plus aux femmes entre 18 et 25 ans.

Livrables différents et gains universels

De base, le résultat est une Web application qui sert à effectuer des recherches et qui offre des visualisations. Chez Monoprix, c’est assez particulier puisqu’en fonction du statut (employé, manager ou directeur de magasin), la vision est plus ou moins complète. Ainsi, le comptable a accès aux données financières et le marketing aux données clients, version CRM avec la possibilité de cumuler des facteurs sur la région, le département, etc. Pour la parfumerie, l’application est ouverte à tous.

Le gain pour les utilisateurs se résume à enrichir leurs Analytics avec de l’intelligence. En transformant des données inexploitables en informations intelligibles. La puissance d’Exalead et de ses analytics permet de rechercher n’importe quel mot ou chiffre perdu dans une masse de texte. Plus que faire gagner du temps, les applications génèrent elles aussi des informations pour améliorer son produit ou son service, aiguiller les décisions stratégiques, etc. Une réduction des coûts découle naturellement du gain d’autonomie des collaborateurs en les déchargeant des recherches manuelles.


SamySpécialiste des solutions autour de l’amélioration de la relation client, depuis des années.

Je partage mes expériences et souhaite avoir vos retours en échange, alors, n’hésitez pas à me contacter sur LinkedIn ! A bientôt !
Samy

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

Recevez chaque mois par e-mail les derniers articles et livres blancs publiés, ainsi que des informations concernant l’actualité IT ! 

Livres blancs

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.