Proxem : l’analyste sémantique de Dassault Système

PROXEM

L’entreprise Proxem, leader français de l’analyse sémantique, a été acquise en juin 2020 par Dassault Systèmes et intégrée à sa plateforme 3D expérience. La société s’appuie sur trois verticales : Proxem Insight, Proxem Dialog et Proxem Knowledge. La première est spécialisée dans l’analyse de sentiments et d’opinions. Elle traite le langage naturel et offre une meilleure compréhension des clients et des employés. La seconde, comme son nom l’indique, vise à développer des chatbots, des agents conversationnels, ainsi qu’un outil de réponse automatique aux emails baptisé Smartreply. La troisième verticale, la plus puissante, offre de l’extraction d’informations et du Knowledge mining pour améliorer les processus et un meilleur accès à l’information. Elle propose l’exploitation des signaux faibles. Proxem est disponible dans une vingtaine de langues.

Une offre de services divers

Avec de solides compétences en informatique et en linguistique, Proxem offre plusieurs missions. Tout d’abord, elle analyse les ensembles de textes des clients (corpus) et intègre leurs données. Ensuite, elle assure les développements des connecteurs et élabore des grilles d’analyse. Proxem rédige également des thésaurus de concepts qui incluent la tonalité (positif ou négatif). Enfin, elle gère le paramétrage des outils, veille au contrôle qualité et assure la formation des utilisateurs finaux. Elle peut publier de Dashboard et mener à bien les missions de chef de projet.

À la demande des clients, elle réalise des rapports d’études, des documents spécifiques comme le plan d’assurance-qualité ou les spécifications techniques. Elle assure l’accompagnement des Power User, ceux qui seront en charge du back-office. Puis, elle adapte l’outil en fonction de spécificités client avec la configuration de prétraitement ou de post-traitement, après examen des documents. Enfin, elle définit les règles spécifiques de conduite des Chatbots et de son système de réponse automatique aux emails, Smartreply. Enfin, pour l’outil Knowledge, Proxem conçoit des thésaurus et des ontologies

Proxem Knowledge gère les appels d’offres et documents juridiques

Les moyennes et les grandes entreprises doivent souvent répondre à un grand nombre d’appels d’offres et analyser de nombreux contrats. Ces documents varient souvent en taille et en format, mais leur nature induit des similitudes. C’est le cas pour les appels d’offres, les spécifications techniques, les actes notariés, les brevets et bien sûr, les contrats. L’analyse de ces documents demande des compétences et se révèle ainsi extrêmement chronophage. L’outil de Proxem fait la différence en proposant plusieurs solutions.

Il distribue les documents selon les profils et les spécialités des intervenants. En évitant de noyer tous les collaborateurs sous une pile de documents, l’entreprise gagne en productivité. La lecture et l’analyse des documents sont accélérées et le logiciel y relève les demandes atypiques. Il rédige des feedbacks permettant de prendre des décisions plus rapides (go/no go). L’entreprise gagne ainsi en réactivité. Enfin, l’outil assure une détection et une minimisation des risques. Dans le cas d’appels d’offres, c’est une garantie de les remporter en diminuant les investissements et les risques.

Proxem Studio, l’outil clef de voûte de Proxem Knowledge

L’outil Studio lit de façon structurelle les documents en procédant à leur analyse sémantique. Il effectue également une classification afin de diffuser l’information de manière sélective par métier ou par domaine. De plus, il fournit une aide à la lecture de documents ou de dossiers avec une recherche automatisée de séquences pertinentes et prises de notes intégrées. Enfin, il est même possible d’effectuer une analyse comparative multi dossiers. 

Deux modes de visualisation sont disponibles : le mode document et le mode fragments. Le premier rappelle un peu Acrobat d’Adobe. Le logiciel réagit en fonction des mots du thésaurus et des règles d’analyse prédéfinies. Le moteur est suffisamment puissant pour détecter des mots proches : si le thésaurus contient industrie chimique, il met pétrole et gaz en exergue. Il accepte évidemment la recherche libre. 

Le mode fragments rentre en détail dans le texte. Sous un titre général, on trouve des fragments de texte en rapport avec le terme choisi. L’utilisateur doit indiquer si les fragments sont très pertinents, peu pertinents ou pas pertinents pour affiner les résultats. L’analyse sémantique est encore plus poussée. Lorsqu’on recherche les causes de fin de contrat, l’outil sélectionne aussi les clauses de force majeure ou de continuité de service. 

Enfin, il existe une vue dite de classification qui permet de visualiser en un coup d’œil la distribution des sujets au sein des documents. Des points foncés indiquent que la thématique est abordée en profondeur et des points clairs qu’elle est abordée de façon anecdotique.


SamySpécialiste des solutions autour de l’amélioration de la relation client, depuis des années.

Je partage mes expériences et souhaite avoir vos retours en échange, alors, n’hésitez pas à me contacter sur LinkedIn ! A bientôt !

Samy

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

exalead search
Performance et Relation Client

Les bénéfices d’Exalead search

Pourquoi mettre en place un projet Exalead Search dans son organisation ? Aujourd’hui, dans toutes les entreprises la majorité des collaborateurs produisent des informations, de

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

Recevez chaque mois par e-mail les derniers articles et livres blancs publiés, ainsi que des informations concernant l’actualité IT ! 

Livres blancs

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.