Les constructeurs automobile investissent dans l’e-sport

Les constructeurs automobile investissent dans l’e-sport

En quête de nouveaux marchés et de moyens d exprimer sa pertinence technologique, l’industrie automobile voit depuis quelques années dans l’e-sport une nouvelle opportunité de partenariat et de diffusion de ses marques sur l’espace digital.

Le 10 novembre 2019, la finale du tournoi mondial du jeu vidéo League of Legends, a réuni plus de 44 millions de spectateurs sur les différentes plate-formes de streaming. L’e-sport, qui rassemble l’ensemble des compétitions de jeux vidéos en ligne, est devenu un phénomène. Ainsi, l’industrie automobile n’a pas attendu de tels chiffres pour investir dans ce nouveau divertissement digital.

Porsche dans les starting blocks du digital

Porsche dans les starting blocks du digital

Il faut dire que les relations entre jeu vidéo et automobile ont toujours été très présentes. Les nostalgiques de la première Playstation se souviennent peut-être de Porsche Challenge. C’était une licence développée conjointement par Sony et le constructeur de Stuttgart. Un jeu de course dont les graphismes soignés mettaient en avant la Porsche Boxter. 

Aujourd’hui, la marque allemande continue d’utiliser ce canal. En effet, elle a dévoilé l’année dernière en exclusivité sur Twitch son nouveau modèle électrique intitulé Formula E. Une opération de communication inédite suivie en direct par des milliers de joueurs 

Ceux qui étaient hier en vase clos et inaccessibles derrière leurs consoles ou leurs écrans de jeu sont désormais connectés en permanence. Ils consomment des contenus e-sport via les plate-formes de streaming. Porsche ne s’y est pas trompé et a également annoncé la même année la première « Porsche Esports Super Cup ». C’est une compétition virtuelle faite de sim racing sur des versions digitales des plus grands circuits automobiles du monde. Chaque course virtuelle est diffusée et commentée en direct sur Youtube et Twitch.  L’idée n’est pas nécessairement de vendre des Porsche aux téléspectateurs. En effet, ils sont souvent assez jeunes. On souhaite davantage inscrire la marque dans leurs références pour un futur potentiel achat. D’autres constructeurs ont également choisi cette voie. Ford, par exemple, et son équipe virtuelle Fordzilla, présente sur les compétitions du jeu Forza Motorsport.

L’industrie automobile, nouveau sponsor des équipes e-sport

Seule limite de cette stratégie :  elle ne touche que les amateurs automobile… Ce qui représente une portion restreinte des joueurs.  D’autres marques, conscientes de ce fait, ont donc adopté une stratégie différente. Elles sont devenues les sponsors d’équipes ou de tournois e-sport en tout genre, quelque soit le jeu pratiqué. C’est notamment le cas de Kia et Mercedes. Elles sont devenues les partenaires officiels du League of Legends European Championship ainsi que de l’Electronic Sport League.

 Aux Etats-Unis, deux des plus grandes équipes d’e-sport, FaZe Clan et OpTic Gaming ont trouvé chez Nissan un partenaire de choix. En France, Renault sponsorise la Team Vitality, crème de la crème de l’e-sport français reconnu dans le monde entier pour ses performances sur les jeux Call of Duty ou Rocket League.

Ce sponsoring donne une visibilité inattendue aux marques de l’industrie automobile sur les réseaux sociaux. Sorties de leur circuit habituel, elles touchent d’autres publics. On associe même leurs noms à de nouveaux labels d’excellence.

Avec l’e-sport, de nouveaux codes digitaux à adopter dans l’automobile

Pour autant, ces opérations nécessitent une réelle expertise de la part des acteurs du secteurs. Twitch et l’e-sport possèdent leur langage, leurs code et leur fonctionnement propre.  Pour délivrer une campagne promotionnelle pertinente et de qualité sans investir des sommes colossales, les constructeurs ont du s’adapter. Soutenus par de nouvelles formations et diffusé de manière toujours plus massive, l’e-sport devrait continuer de constituer un terrain de choix pour les marques automobiles.

Alors que toutes les compétitions automobiles sont toujours à l’arrêt en raison de la pandémie de Covid-19,  le sport virtuel continue sans relâche sa progression et pourrait bien devenir le nouvel Eden des marques les plus prestigieuses du secteur.


Les sujets qui m’intéressent le plus sont Data, Organisation et Temps Réel !

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités!  Andrea

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.