ProcessMaker, accélérateur de transformation digitale

processmaker

ProcessMaker est un moteur de workflow. Il permet la gestion de flux d’informations, d’opérations ainsi que la coordination entre les collaborateurs. Par ailleurs, il propose un atelier graphique de génération de workflow. 

Né pendant le boom des .com

ProcessMaker est né en octobre 2000, au plus fort du boom de la création des entreprises du Web. Bobby Vernon et Brian Reale essaient alors de lancer une plateforme de négociation de réassurance. Après l’éclatement de la bulle Internet, ils fondent la société Colosa. En 2006, la société remporte un petit projet web qui visait à créer un système de gestion des documents en ligne pour un ministère en Amérique latine. Au fur et à mesure que le projet se développe, il leur apparaît qu’il y a un besoin pour créer des systèmes réduisant le besoin de validation sur papier.

Pour différencier leur offre, l’équipe choisit l’open source. Ils réalisent que les logiciels de gestion des flux de travail des entreprises étaient une catégorie mûre pour une disruption. La marque ProcessMaker BPM est alors née. Publié février 2008, ProcessMaker a été téléchargé des millions de fois. De plus, la société a remporté de nombreux prix industriels. Tout cela prouve que ProcessMaker est un acteur majeur dans les secteurs du workflow et du BPM.

La promesse de l’agilité

Conserver la logique commerciale des applications principales de l’entreprise afin de gagner en agilité et atteindre les plus hauts niveaux de performance opérationnelle avec une implication minimale de l’informatique, tel est le crédo de ProcessMaker.

Pour lui, la première étape consiste à automatiser les processus qui génèrent ou reposent notamment sur des documents papier. Ceux-ci nécessitent une validation dans les différents services. L’outil donne aux utilisateurs, des finances aux ressources humaines en passant par l’IT, les moyens de concevoir et de gérer leurs propres flux de travail. Surtout qu’aucune expérience de codage n’est requise !

ProcessMaker s’appuie sur une technologie d’automatisation des processus à la fois simple et robuste. Elle peut être rapidement adaptée et personnalisée en fonction de l’évolution des processus de l’entreprise. Il permet aux utilisateurs de concevoir et d’automatiser facilement les flux de travail grâce à une plate-forme intuitive de BPM. Les processus se montent en quelques semaines, au lieu de quelques mois, afin de résoudre les problèmes rapidement. 

Concrètement, ProcessMaker gère le scan des documents papier et extrait les métadonnées des images à l’aide de ses robots OCR/ICR. Elles peuvent être ensuite stockées dans le DMS intégré de ProcessMaker. Ou encore dans cloud populaires tels que Sharepoint, Box, Dropbox et Google Drive.

Via son API, ProcessMaker se connecte aux systèmes tiers existants. Ce qui améliore considérablement la productivité et aide à dégager une valeur bien plus importante à partir des mêmes données. ProcessMaker assure la bonne gouvernance des données et les garde « propres » lorsqu’elles entrent ou sortent des systèmes centraux (ERP, SIS, CRM). Grâce aux connecteurs prêts à l’emploi de ProcessMaker avec les fournisseurs de RPA les plus répandus tels qu’Automation Anywhere et UiPath, on peut exploiter les bots RPA directement à l’intérieur des processus.

ProcessMaker boudé par Gartner

Décoré de nombreux prix industriels, il est étrange que ProcessMaker ne figure pas dans les rapports du cabinet Gartner. Malgré une note élogieuse de 4,25 sur 5 dans le Gartner Peer Insights, qui agrège les avis des utilisateurs d’un produit, celui ne figure pas dans le Magic Quadrant 2019 du cabinet consacré aux suites de BPM.

Les leaders sont au nombre de trois : Pegasystems qui trône sur la première marche du podium, Appian sur la seconde et IBM ferme la marche. Les challengers à leur suite sont les solutions signées Bizagi, Oracle et K2. Dans ce panel qui comptabilise 21 systèmes, pas une trace de ProcessMaker. Les voies de Gartner sont parfois comme celles du Seigneur : impénétrables !


Mes sujets préférés sont les processus, la data et l’excellence opérationnelle!

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités!

Stéphane

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

tableau software
Performance et Technologies

Tableau Software donne un visage à la Data

Tableau Software est une société de logiciels américaine spécialisée dans les outils de visualisation des données. Elle produit aussi des solutions de business intelligence, d’analyse

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.