Délivrer plus vite : une vitesse accrue grâce à l’automatisation

automatisation

La DSI fait aujourd’hui face à de nombreux enjeux et doit s’équiper des bons leviers pour pouvoir rester performante. L’automatisation va notamment être un atout de taille pour délivrer plus rapidement.

Une vitesse accrue grâce à l’automatisation

On découpe le produit en plusieurs tâches, on les priorise en fonction de leur valeur et on livre au client les fonctionnalités qui lui sont les plus importantes. Cette méthode va accélérer l’adoption du produit par l’utilisateur. Par voie de conséquence, le Time To Market se voit raccourci. L’autre gain de vitesse offert par les frameworks agiles concerne les erreurs. Si le livrable ne correspond pas aux attentes du client, alors on rectifie le tir rapidement sans attendre plusieurs semaines ou mois. Les pertes se voient minimisées.

En livrant plus vite, on sent « le pouls du marché » très tôt. L’autre facteur qui va accélérer la livraison est le concept d’équipes DevOps (développeur opérationnel). Elles tendent à minimiser l’intervention humaine de la fin du développement jusqu’à la mise en service. Pour ce faire, elles vont automatiser les processus de déploiement et d’intégration. Cela concerne les tests unitaires, les tests d’intégration, les tests de non-régression, etc.

Moins d’erreurs et plus de productivité

En réduisant l’intervention de l’homme sur tout le « pipeline » de production, on supprime le risque d’erreur humaine. Surtout, on est en mesure de gagner en temps de livraison et aussi d’élargir le spectre ainsi que le périmètre des tests parce qu’ils sont automatisés. Au lieu d’étudier 100 cas d’utilisation, on passe facilement à l’analyse de 1 000 situations. La détection des anomalies se montre plus rapide. Ainsi, tous les problèmes sont corrigés lors de la mise en production et de la livraison finale vers le client.

Enfin, l’automatisation s’applique aussi à la recette fonctionnelle. À l’aide d’outils comme Cucumber et Tamarin, on fabrique des tests en langage naturel qui vont être exécutés automatiquement. Ce processus rajoute une couche de filtres qui va améliorer encore la qualité. On pourrait penser que rajouter ces tests supplémentaires ralentit le temps de livraison et c’est vrai. Mais, le gain de vitesse apporté par l’automatisation finit par gommer totalement les ralentissements. In fine, l’équation “délivrer plus vite avec plus de qualité” se trouve résolue. Dans une moindre mesure, l’adoption d’applications standards issues du cloud aide à délivrer plus rapidement des solutions de qualité pour les métiers. C’est le cas de SAP S/4HANA ou Cegid pour la comptabilité, ou encore Hubspot et Zendesk pour la gestion de la relation client (CRM) et aussi Dynacom Solution RH ou Sage Business Cloud pour les ressources humaines.


Alexis

Depuis plus de 15 ans maintenant, je travaille sur des sujets liés à la BI et à l’amélioration des processus. J’ai participé à un grand nombre de projets en tant que leader technique sur de nombreuses technologies.

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour échanger sur ces sujets !

Alexis

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

Recevez chaque mois par e-mail les derniers articles et livres blancs publiés, ainsi que des informations concernant l’actualité IT ! 

Livres blancs

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.