Le Shopping vocal ou v-commerce séduit la grande distribution

v-commerce, le shopping vocal

Vous connaissiez le e-commerce, place désormais au v-commerce. Avec l’apparition des enceintes connectées et des assistants vocaux en tout genre, il se pourrait bientôt que nous fassions tous nos courses en utilisant simplement notre voix. 

Carrefour et Google à l’offensive du v-commerce

Depuis quelques jours, vous pouvez faire vos courses chez Carrefour avec votre voix. Grâce à l’application Google Assistant, sur votre smartphone, votre enceinte et vos écrans connectés, votre voix met dans le panier. Cette nouvelle solution née de plus de deux ans de collaboration entre le groupe français et la firme de Moutain View, permet à l’enseigne de grande distribution d’être directement intégrée à l’écosystème Google. Plus de 27 000 références sont sélectionnables grâce au seul son de la voix.

Grâce à l’assistant vocal de Google, le client peut donc énoncer les articles et les ajouter à son panier. Cela peut aussi bien concerner des articles génériques que des noms de marques. En fonction de votre historique de courses, l’application vous conseillera des produits adaptés à vos besoins. Une fois votre liste terminée, celle-ci est transférée automatiquement à Carrefour.  A partir de vos données, Carrefour construit donc une nouvelle expérience client sur mesure.

Il ne s’agit pas de la première application du genre. Mais, aucune autre avant n’était à ce point intégrée au cœur de l’écosystème de Google Assistant. Votre compte Google et Carrefour sont connectés et le paiement peut s’effectuer sans repasser par le site Carrefour. Ainsi, cela réduit les délais pour le consommateur.

Monoprix, pionnier du v-commerce

En 2017, Monoprix crée une petite révolution dans le monde de la grande distribution française. En partenariat avec l’agence Artefact, spécialisé dans la data et l’Intelligence Artificielle, l’enseigne lance un assistant vocal compatible avec Google Home. Le client n’a qu’à s’adresser à son enceinte connectée et lui dire les mots  “Parler avec Monoprix ». L’assistant propose alors la mise en relation avec l’enseigne. Il est alors possible d’ajouter sa liste de course vocalement. La solution fait également des suggestions basées sur votre historique de commandes mais aussi en fonction de certains achats. Si vous achetez du lait, on vous proposera peut-être d’acheter également de la farine pour faire des crêpes. A la fin de votre commande, vous devrez quand-même vous rendre sur le site de Monoprix pour valider et procéder au paiement.

Les autres enseignes de la grande distribution ont tous peu à peu suivi cette tendance de shopping vocal. L’outil Mémo Course de E.Leclerc, jusqu’ici réservés aux listes de courses textuelles a ajouté des fonctionnalités vocales compatibles avec Google Home. Dites simplement « OK Google, je veux parler à E.Leclerc » et l’assistant Mémo Course vous mettra en relation.

Un marché en très forte expansion

Fruit du mélange entre machine learning, intelligence artificielle, big data et internet des objets, le v-commerce fait figure d’étape ultime de la transformation digitale de la grande distribution.
Encore récent en France, le shopping vocal s’est fortement développé ces dernières années aux Etats-Unis. En 2019, Google a d’ailleurs conclu avec le géant Walmart, un partenariat similaire à celui qu’elle entretient aujourd’hui avec Carrefour. De son côté, Amazon a racheté Whole Foods et a mis en place une solution de v-commerce via son assistant vocal Alexa.

Si le commerce vocal ne représente « que » 2 milliards de dollars aujourd’hui, les analystes prédisent qu’il pourrait atteindre 40 milliards d’ici 2022 selon une étude du cabinet OC&C Strategy Consultants.


SamySpécialiste des solutions autour de l’amélioration de la relation client, depuis des années.

Je partage mes expériences et souhaite avoir vos retours en échange, alors, n’hésitez pas à me contacter sur LinkedIn ! A bientôt !
Samy

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.