Le secteur assurance mise sur l’innovation avec la digital factory

Bienvenue dans la Digital Factory assurance

Le digital est un terrain d’opportunités pour le monde de l’assurance. À travers le traitement de la data et les solutions d’intelligence artificielle,  la transformation digitale avec la digital factory peut permettre aux compagnies d’assurance d’améliorer leur relations avec leur assurés et mieux cerner les besoins des clients potentiels.

Bienvenue dans la Digital Factory assurance

A l’instar d’autres secteurs, les assureurs investissent de plus en plus dans les Digital Factory.  On a de plus en plus de structures entièrement dédiées à la digitalisation de ses applications. Big data, objets connectés, intelligence artificielle, présence numérique, cybersécurité, les ingénieurs des Digital factory n’oublient rien. Ces pôles entendent également s’inscrire dans une volonté de réduction des coûts de fonctionnement des entreprises mais aussi de les rendre plus éco-responsables . Ainsi, la Digital Factory se veut moderne dans sa mentalité, sans hiérarchie fixe, et doit respecter une certaine éthique de travail. En France, certaines entreprises comme Engie ont déjà mis en place et investit 1,5 milliards d’euros dans une Digital Factory.

Allianz, le modèle à suivre

Depuis cinq ans, ces laboratoires du digital ont fleuri dans le luxe, l’industrie pharmaceutique, mais aussi dans l’aéronautique. Au niveau des assurances, l’un des leaders dans ce domaine fut le géant allemand Allianz. Située en plein cœur de Munich,  L’Allianz Global Digital Factory a fait figure de modèle dès son installation en 2015. Grâce aux traitements de la data en temps réel, Allianz a amélioré la relation avec ses assurés. Elle propose des services à la fois automatisés et personnalisés. La Global Digital Factory a même reçu en 2018 un prix, le Dialog Award qui récompense la qualité de sa solution d’intégration numérique pour ses clients.

Ainsi, chaque nouveau client Allianz qui souscrit ou renouvelle une assurance automobile reçoit un e-mail. C’est le process dans le cadre de son forfait d’intégration individuel. Ce package comprend une vidéo avec les coordonnées de l’agent du client, de nombreux autres composants personnalisés et une V-Card (carte de visite électronique). La vidéo résume l’étendue de la couverture de leur police d’assurance et fournit le lien de téléchargement vers l’application MyMobility. Les résultats sont là : plus de 45% des usagers ayant vu la vidéo, ont par la suite téléchargé l’application.

La vidéo explique facilement les avantages de l’application, cela fluidifie aussi les échanges futures entre le client et l’assureur.

Engagement et innovation de la digital factory dans l’assurance

En France, c’est la MAIF qui s’est engagée rapidement dans l’aventure Digital Factory. En 2016 « l’assureur militant » a monté une unité agile composé de différents métiers (design,data,tech) et plusieurs équipes autonomes. Les stratégies web et mobiles sont aussi pilotées depuis la digital factory. Les parcours digitaux des clients pros et particuliers sont entièrement repensés pour proposer de nouvelles expériences. Ce développement vise aussi à rationaliser l’empreinte environnementale de la digitalisation du groupe . Il a pour objectif de coupler l’optimisation des coûts et la sobriété numérique.

Le concept séduit également sur le continent africain. Saham assurance est l’une des plus grosses compagnies du secteur de toute l’Afrique. Elle a misé sur la digital factory pour accélérer son développement numérique. A Casablanca, les ingénieurs ont développé de nombreux projets. Par exemple une application mobile d’assistance géolocalisée en temps réel pour votre voiture. Elle est même dotée d’une fonction spéciale pour suivre les déplacements de votre dépanneur.

Les digital factory ont leur organisation très horizontale et leur état d’esprit basés sur l’innovation. Elles permettent désormais aux assurances de devoir fleurir de nombreuses idées digitales. Si beaucoup de ces concepts ne dépasseront jamais le stade de projets, l’endroit reste un véritable catalyseur de la transformation digitale pour le secteur.


Timothée de LyonMes sujets préférés sont les données, les besoins métier et… le Développement Durable! Croyez-moi les 3 s’associent très bien!

N’hésitez pas à me contacter sur LinkedIn et me faire un retour sur cet article!

Timothée

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.