Secteur de l’énergie : Quand la data renforce la transition énergétique

Dans le secteur de l'énergie, la data et le digital sont des enjeux majeurs

Dans le secteur de l’énergie, Data et Digital sont devenus essentiels. da

Petit tour d’horizon des enjeux liés à la transformation digitale du secteur.

Secteur de l’énergie : de l’or noir au petit boîtier jaune

Secteur de l’énergie : de l’or noir au petit boîtier jaune

Le secteur de l’énergie n’a pas attendu l’avènement du digital pour utiliser de manière poussée le traitement des données numériques. En effet, depuis les années 90, l’industrie du pétrole collecte et exploite quotidiennement les informations recueillies sur les mouvements des fluides dans les sous-sols des gisements. Ainsi, ces techniques d’analyse et de calcul permettent de modéliser en 3D des gisements potentiels avant de procéder à de nouvelles opérations de forage.

De même, plus proche de nous, la transformation digitale s’est matérialisée de manière très visible. En effet, depuis 2015 dans les foyers français les compteurs Linky sont apparus. Une opération qui continue encore à l’heure actuelle. Ces petits boîtiers, développés par Enedis, calculent et transmettent en temps réel de nombreuses informations sur la consommation des particuliers. Ils permettent de suivre la consommation et d’adapter la production.

Les digital factory au service du secteur de l’énergie

Si Linky est la face la plus visible de cette digitalisation, les entreprises du secteur de l’énergie ont multiplié les initiatives structurelles. Ainsi, elles repensent leur présence et leur fonctionnement digital ces dernières années. Le principal but de ces opérations : se positionner sur le marché de l’énergie verte.

Quand, en 2016, Engie crée sa digital factory, c’est d’abord pour assurer la transformation numérique. Mais aussi et surtout pour participer aux grandes ambitions du groupe. En effet, la digital factory d’Engie est un centre de compétences techniques.

Il a été créé en partenariat avec des entreprises spécialistes de la big data, de la relation client et de la cybersécurité. Son rôle est d’assurer la digitalisation des différents services opérationnels de manière cohérente et optimale. Sur le papier, cela n’a pas forcément grand-chose à voir avec l’énergie. Mais la collecte et l’optimisation des données clients sont aujourd’hui des leviers essentiels à la maîtrise de l’énergie.

Ensuite, sur les traces d’Engie, le groupe Total a également mis en place, au début de l’année 2020, sa propre digital Factory dans le cadre de son plan “Total Green”.

Numérique et durable sont les maîtres mots

Réussir sa transformation digitale est, pour le secteur de l’énergie, un moyen d’accélérer sa transition. Au-delà du monitoring en temps réel, la transformation digitale lui permet :

  • une meilleur traçabilité de l’énergie
  • plus de transparence
  • un archivage des transactions d’énergie
  • une gestion beaucoup plus fine des dépenses d’énergie

Que l’on parle big data, smart grids ou blockchain, les solutions se multiplient pour allier transformation digitale et transition énergétique.

Et c’est à chaque fois avec la même idée en tête : être plus efficace.

D’abord dans ses processus internes, afin de réduire les coûts et faire des gains de productivité.

Mais aussi, et peut-être surtout (en tout cas je l’espère 😉 ), être plus efficace d’un point de vue énergétique. En effet, mieux suivre et analyser la consommation énergétique devra permettre de piloter la transition énergétique.

La révolution numérique sera donc verte. Déjà bien engagée depuis des décennies, la digitalisation est désormais une étape incontournable pour les entreprises du secteur de l’énergie.


Timothée de Lyon

Mes sujets préférés sont les données, les besoins métier et… le Développement Durable! Croyez-moi les 3 s’associent très bien!

N’hésitez pas à me contacter sur LinkedIn et me faire un retour sur cet article!

Timothée

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Digital Pharma Lab en route pour le médicament du futur!
Performance et Adaptation

Le Digital Pharma Lab accélère la digitalisation de l’industrie pharmaceutique

Après avoir hésité à se lancer dans la transformation digitale, l’industrie pharmaceutique française veut désormais rattraper son retard! Pour y parvenir, elle compte sur son incubateur: le Digital Pharma Lab. Là, les groupes industriels du secteur marchent de concert avec de nouvelles start-up… Et développement de nouvelles idées très innovantes.

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.