Tout savoir sur la supervision industrielle

supervision industrielle

La productivité figure parmi les paramètres les plus importants au sein d’une entreprise. On y associe généralement la qualité, les moyens, la disponibilité et la sécurité. Ce sont des paramètres qui doivent être surveillés et contrôlés afin de minimiser les pertes et de réduire les coûts de production tout en conservant la qualité. Cela est possible avec la supervision industrielle des procédés, qui est une composante essentielle pour le fonctionnement optimal et efficient d’une entreprise.

La supervision industrielle, qu’est-ce que c’est ?

Technique de pilotage et de suivi informatique des processus industriels automatisés au sein d’une entreprise, la supervision industrielle s’intéresse à l’acquisition des données de plusieurs types (mesures et gestion, dysfonctionnement, alarmes, rétablissement du fonctionnement, etc.). Elle permet par ailleurs d’obtenir les différents paramètres de commande des processus couramment pris en charge par des automates programmables.

La supervision industrielle sert à la surveillance du fonctionnement normal des processus de production. Elle est également utilisée pour alerter en cas de non-conformité, dans le but de répondre à certaines préoccupations. Celles-ci sont regroupées selon plusieurs plans :

  • le plan technique, avec, notamment, la surveillance de la chaîne de production, la mesure des performances, le pilotage de l’infrastructure et des appareils ;
  • le plan applicatif, où la surveillance des logiciels et des processus métiers est requise.

Elle sert donc au suivi en temps réel des installations et des appareils industriels, offrant un visuel dynamique et permanent sur les divers processus, alarmes, défauts, croissances ou toute autre variation survenant pendant l’exploitation d’un appareil.

Avec l’évolution des pratiques et le développement de la technologie, des procédés de supervision modernes sont adoptés en tenant compte des systèmes industriels exploités. Ces procédés actuels impliquent l’usage de logiciels de supervision pour l’optimisation de la surveillance et le monitoring local ou à distance des activités.

La supervision informatique

La supervision industrielle informatique est assurée par des logiciels dédiés à cet effet. En général, ils sont installés sur un ordinateur en communication avec un ou plusieurs équipements. Ils sont ensuite reliés par un réseau industriel local ou à distance. L’équipement connecté peut être une carte spécialisée, un automate programmable, un autre ordinateur, etc.

La supervision informatique comprend :

  • Tout d’abord, la supervision système. Elle s’intéresse aux composantes telles que le processeur, le stockage et la mémoire, les serveurs, etc. ;
  • Puis, la supervision réseau. Elle concerne les services en ligne, la sécurité des serveurs et des appareils, les débits et flux ;
  • Enfin, la supervision des applications encore appelée supervision applicative.

Les différents types de moniteurs

Le logiciel de supervision intègre plusieurs moniteurs, offrant une vue d’ensemble des différents processus depuis l’interface utilisateur. Il peut être monoposte ou multiposte et assure :

  • la gestion des alarmes ;
  • la surveillance des situations provoquées par des écarts de seuils et ayant pour objectif d’interpeller l’opérateur ;
  • la régie des recettes ;
  • la gestion des temps de fonctionnement ;
  • etc.

Dès lors que survient un dysfonctionnement, le système de supervision mis en place est activé selon sa programmation. Il peut transmettre des messages d’alerte à la console de supervision ou encore envoyer un courriel à l’opérateur. Ceci peu importe le jour et l’heure. Cette veille du système permet ainsi une intervention immédiate pour un retour rapide à l’état de fonctionnement.

Par mesure de précaution, l’on veillera à intégrer un logiciel de gestion des alarmes au système de surveillance afin de ne pas perturber la chaîne de surveillance dans les situations où la supervision n’est pas active continuellement. Un dysfonctionnement survenant en dehors des heures de travail deviendrait très vite nocif pour l’entreprise, si les agents d’intervention (opérateur et utilisateurs des applications) n’étaient pas alertés.


Alexis

Depuis plus de 15 ans maintenant, je travaille sur des sujets liés à la BI et à l’amélioration des processus. J’ai participé à un grand nombre de projets en tant que leader technique sur de nombreuses technologies.

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour échanger sur ces sujets !

Alexis

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

CAO
Performance Opérationnelle

CAO : qu’est-ce que c’est ?

Aujourd’hui, lorsqu’on parle du développement d’un produit, de nombreuses entreprises ont recours à la conception assistée par ordinateur (CAO) pour une efficacité optimale. L’usage des

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

Recevez chaque mois par e-mail les derniers articles et livres blancs publiés, ainsi que des informations concernant l’actualité IT ! 

Livres blancs

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.