Apple iCloud : un nuage sous le signe de la pomme

Apple icloud, le cloud grand public

Avec la popularité de l’iPhone, Apple fut probablement l’un des premiers constructeurs à faire connaître le cloud auprès du grand public. Le nuage numérique d’Apple se nomme iCloud. Il est présenté en 2011 par  Steve Jobs, à la WWDC. ICloud promet d’utiliser le cloud pour créer une infrastructure de productivité personnelle sur PC, Mac, iPad et iPhone. 

Apple icloud, un nuage numérique partagé avec Amazon

Les services de cloud reposent sur la mise à disposition de serveurs. En externalisant de manière partielle ou totale ses données et  ses réseaux,  une entreprise peut réduire ses coûts logistiques et profiter de la puissance de calcul des serveurs de la plate-forme.

A l’instar d’autres services de cloud tels que SFR Cloud, une partie des serveurs sont en réalité virtualisés par Amazon Web Services. Les autres concurrents principaux d’Apple Cloud sont Google Cloud Platform, Microsoft Azure et Alibaba Cloud. 

Un cloud estampillé Apple

La spécificité d’Apple font qu’il ne propose son service de Cloud qu’a des entreprises possédant déjà des appareils Apple. Le constructeur propose donc essentiellement une offre IaaS, sans virtualiser les machines ni proposer l’hébergement d’applications extérieures.

Il existe une offre SaaS mais elle se limite aux interfaces et aux logiciels estampillés Apple. Le service iCloud est donc un service premium de cloud. On le réserve aux entreprises évoluant dans un environnement estampillé de la marque à la pomme. L’entreprise mise sur  son parc bien installé d’1,4 milliards d’appareils dans le monde entier.

Apple icloud, un pas vers l’Open Source

La stratégie d’Apple pourrait toutefois évoluer. L’année dernière, le constructeur a rejoint la Cloud Native Computing Foundation. Cette fondation soutient et encourage l’utilisation des technologies Open Source.

Il se pourrait donc qu’Apple travaille à l’élaboration de solutions sur mesure en Open Source au sein d’une offre saas. Une stratégie proche de celle d’IBM Cloud. A défaut de pouvoir rivaliser avec Amazon Web Services et Microsoft Azure, le cloud d’Apple pourrait trouver un second souffle grâce à l’Open Source.


Mes sujets préférés sont les processus, la data et l’excellence opérationnelle!

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités!

Stéphane

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.