L’automatisation du secteur agroalimentaire valorise le savoir agricole

Automatisation agroalimentaire, le robot a désormais son rôle à jouer !

L’agroalimentaire est plus qu’un simple rapport entre l’homme et la nature. Le robot a désormais sa part à jouer dans la noble tâche de nourrir la planète. Le secteur agroalimentaire repose sur un socle de connaissances ancestrales et sur le fonctionnement d’usines qui traitent, agrémentent et conditionnent de très nombreux produits cultivés en amont. Des données et des process que l’Intelligence Artificielle peut faire sienne. C’est ainsi que l’automatisation dans le secteur agroalimentaire prend peu à peu de l’importance dans l’activité.

Une automatisation de l’agroalimentaire à deux visages

La robotisation est très présente  dans l’agro-alimentaire. Chaque année, des centaines de milliers de robots industriels sont commandés. Ils seront installés dans les usines à travers le monde. Pendant ce temps-là, une autre robotisation, plus intelligente, plus systémique, progresse chaque année. 

Le Robotic Process Automation (RPA) est une technologie qui repose sur l’intelligence artificielle et le machine learning. Grâce au RPA, il est possible d’automatiser des process et des tâches diverses. Ainsi, on optimise la production à travers l’analyse de la data en temps réel.

L’analyse prédictive bouleverse l’usine agroalimentaire

Avant de se retrouver dans les étals de nos supermarchés,  les produits agricoles traversent un très grand nombre de process. Tous ces process peuvent être entièrement automatisés grâce au RPA. Mieux, à travers une recherche dans l’historique de production, il est possible d’identifier des modèles d’analyse prédictive sur la production d’une usine, la maintenance d’un équipement ou la demande des distributeurs. Alors, de nouveaux modèles peuvent émerger à d’autres endroits clés. Ainsi, on peut réduire des déchets, améliorer la relation client et optimiser le flux de produits. Avec toujours un objectif en tête : réduire les coûts ! De plus, les délais de prise en charge, stockage et livraison seront eux aussi écourtés. Donc, la collecte, l’étude et le traitement de la data en temps réel permet d’ouvrir des opportunités pour l’agro-alimentaire.

Une meilleure circulation de l’information

Le RPA peut faciliter la gestion des stocks en gardant un œil sur les niveaux des produits. Il informe en temps réel les gestionnaires lorsque les niveaux de stock des produits sont bas en réorganisant automatiquement les stocks qui descendent en dessous d’un certain seuil.

Toujours en terme d’organisation, il est intéressant d’utiliser le machine learning et le RPA. Ils vont développer des méthodes pour accompagner les collaborateurs en interne. Cela permet de les former à l’arrivée, par exemple, d’une nouvelle machine ou une solution logicielle.

Ainsi, en automatisant tous ces process, l’entreprise libère ses employés des tâches ingrates et répétitives. Donc, ils peuvent se concentrer sur le développement d’autres opérations.

Automatisation dans l’agroalimentaire : de l’art dans l’automate

Et si l’IA pouvait créer ses propres produits ? 

La distillerie Mackmyra,  par exemple, réputée pour la qualité de ces whisky suédois, et Microsoft, en collaboration avec Fourkind, une société de conseil en technologie finlandaise spécialisée en intelligence artificielle, ont lancé le premier whisky au monde développé avec l’intelligence artificielle. En fonction des ventes, des stocks, des demandes et des préférences des clients, il est désormais possible de confectionner de nouvelles recettes. C’est la première fois qu’on créé une recette de produit de consommation complexe grâce à l’apprentissage automatique. Avec cet ensemble de données, l’IA peut élaborer plusieurs dizaines de millions de recettes dont elle prédit aussi le succès et la qualité.

Les experts humains en la matière, « les Master Blenders », responsables du développement des arômes et des recettes du whisky, ne dispensent cependant pas de vérifier le goût de ces nouvelles recettes.

Le robot ne remplace dont pas l’être humain mais utilise ses bases de connaissances pour lui proposer des solutions d’entraide. Le RPA bonifient l’IA, l’être humain, tout en tentant de livrer une expérience client de meilleure qualité.


Mes sujets préférés sont les processus, la data et l’excellence opérationnelle!

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités!
Stéphane

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.