BPM et énergie, association pour une révolution

bpm énergie

Les entreprises du secteur de l’énergie doivent adopter la transformation numérique pour s’adapter au caractère dynamique et incertain du marché. L’évolution de l’environnement commercial dans les domaines de la production, la distribution et la consommation d’énergie se montre continue. L’adoption d’un outil de BPM (Business Process Management ou Gestion des Processus Métier, en français) permet d’optimiser les processus de l’entreprise pour faire face l’évolution de la demande d’énergie.

Cette technologie permet de répondre aux attentes de clients exigeants en repensant, entre autres, la communication. Les outils de BPM assurent indirectement de toujours rester conforme aux évolutions légales et réglementaires. L’entreprise devenue agile traite les problèmes avant qu’ils ne deviennent critiques.

BPM et énergie : des nombreux défis relevés

Qu’on soit producteur ou exploitant de réseau énergétique, l’adoption d’un outil de BPM permet d’influer sur de nombreux paramètres. A condition d’améliorer son analyse des données, si possible en temps réel. Pour pouvoir établir des prévisions de la consommation et gérer la production et les réserves, il faut des indicateurs fiables.

D’où l’intérêt, pour les principaux acteurs, d’arriver à prendre en compte les données météo et l’intégration de sources d’énergies renouvelables. Et de notamment pouvoir surveiller les tarifs du pétrole, du gaz et de l’électricité pour proposer une offre toujours attractive.

Le marché de l’énergie possède aussi la spécificité d’être très réglementé notamment au niveau de la sécurité. Le BPM facilite les audits de conformité en particulier avec les réglementations OSHA (loi sur la sécurité et santé au travail), QHSE et les normes de sécurité

L’adoption d’un outil de BPM permet aux fournisseurs d’énergie d’offrir une meilleure expérience client. Ceux-ci les avertissent via des notifications de leur consommation et des économies d’énergie réalisables. Dans le même ordre d’idées, des message peuvent être envoyés pour leur présenter les nouveaux tarifs. Ou même encore de nouveaux services, des produits récents et les avertir en cas de panne. Ces interactions avec le client enrichissent la vue 360.

Plus concrètement, EDF utilise le BPM pour gérer la qualité de service et la validité de ses plans d’actions correctives et préventives face aux non-conformités.

Le groupe Total tire parti du BPM depuis 10 ans pour gérer les contrats, les demandes d’achats, les factures fournisseurs ainsi que pour piloter sa démarche d’amélioration continue. Le BPM lui permet de bénéficier d’une gestion documentaire qualité, d’une planification et suivi des audits, d’une gestion des revues de direction ainsi que du suivi des non-conformités et plans d’actions.

Face aux mouvements du marché, le BPM constitue une parade

Les professionnels du secteur de l’énergie sont confrontés à des enjeux importants. Tels que la fourniture d’une énergie durable tout en essayant d’avoir un impact minime sur l’environnement. L’ouverture du marché à de nouveaux concurrents encourage les acteurs historiques à repenser leurs processus et à les optimiser grâce au BPM.

Dans ce contexte, le SI est devenu le principal levier sur lequel les entreprises de l’énergie peuvent s’appuyer. Dans l’objectif d’améliorer leur efficacité opérationnelle, se différencier de leurs concurrents et soutenir leur croissance. En adoptant un outil de BPM, les professionnels bénéficieront ainsi d’un haut niveau de sécurité. Et cela dans les domaines de l’ingénierie, de la sûreté et de la conformité réglementaire des équipements et des sites. Ils pourront également diffuser des procédures et traiter efficacement les incidents.

Il faudra ensuite vérifier constamment l’efficacité de la démarche à travers des audits. Le BPM aboutit à une simplification et une automatisation des étapes intermédiaires. Comme par exemple la convocation et l’envoi de l’ordre du jour, la validation du compte-rendu, et la fiche d’évaluation finale. De plus, les tableaux de bord fournissent une confirmation visuelle de l’optimisation des processus.



Timothée de LyonMes sujets préférés sont les données, les besoins métier et… le Développement Durable! Croyez-moi les 3 s’associent très bien!

N’hésitez pas à me contacter sur LinkedIn et me faire un retour sur cet article!

Timothée

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

bpm énergie
Performance et Technologies

BPM et énergie, association pour une révolution

Les entreprises du secteur de l’énergie doivent adopter la transformation numérique pour s’adapter au caractère dynamique et incertain du marché. L’évolution de l’environnement commercial dans

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.