BTP et Covid-19 : le déconfinement dope le secteur

Le déconfinement dope le secteur du BTP

Comme la distribution alimentaire, le BTP a été considéré par le gouvernement comme un service essentiel. Certes perturbé, il a néanmoins été maintenu en activité pendant le confinement. Depuis le 2 avril, tous les chantiers sur lesquels la sécurité sanitaire de salariés était garantie étaient autorisés à continuer. Mais l’association BTP et Covid-19 a eu des conséquences onéreuses.

En effet, le protocole sanitaire a été particulièrement lourd et coûteux (40 € par jour et par salarié). Avec moins de personnels sur les chantiers, ces-derniers ont pris du retard. Depuis le 5 mai, les travaux reprennent, mais répercutent le surcoût sur les factures. 

Une année 2019 dynamique 

En 2019, la secteur du BTP se porte relativement bien avec une croissance de 2%. Mais disparate selon les secteurs.

Ainsi, la part de la construction neuve recule même si le marché reste en croissance. D’ailleurs les mises en chantier baissent de 5%.

Le marché de la rénovation, lui, connaît une croissance portée par les travaux de performance énergétique qui ouvrent droit au crédit d’impôt.

Malgré l’augmentation des prix des matériaux (1,1%) et du coût des travaux (2,5 %). Les particuliers comme les entreprises n’hésitent pas à rénover et surtout, à isoler leurs locaux.

Pourtant, la baisse constante des permis de construire inquiète les professionnels du secteur. Un recul qui, mécaniquement, va entraîner une baisse d’activité. Avec une croissance en fin d’année 2019 ramenée autour de 0,5%.

Si l’année 2019 se finit bien, l’épidémie liée au Covid-19 va impacter le secteur du BTP. Heureusement avec moins de violence que d’autres domaines.

BTP et Covid-19 : un impact minime malgré les arrêts de chantiers

Il ne serait pas juste de dire que le secteur du BTP n’a pas souffert de la pandémie. Mais, contrairement à d’autres secteurs, les analystes chiffrent ses pertes autour de 1,4%. D’ailleurs, les chantiers ont été stoppés dès le 17 mars. La publication le 2 avril du «guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de coronavirus covid-19», a conduit de nombreux travailleurs du secteur à reprendre le chemin des chantiers.

Malgré l’arrêt de la production des usines de fabrication de matériaux et des équipements pour la construction, les travaux se sont poursuivis. Grâce aux stocks, à la continuité des prestations de livraison et à la réouverture des points de vente, les petits chantiers, de rénovation notamment, ont pu reprendre et contribuer à redresser l’activité. 

La crise sanitaire a aussi créé l’opportunité de s’intéresser aux outils digitaux qui accompagnent la reprise du secteur du BTP.

La pandémie a accéléré la transformation digitale du secteur

btp et digital

A l’heure où la construction s’oriente vers les villes intelligentes (smart city) et les bâtiments durables, le recours aux outils numériques devient obligatoire. Le Covid-19 a ainsi accéléré le virage digital. La pandémie à mis le mariage Digital et BTP. « Au pied du mur », si j’ose écrire (…), le secteur effectue sa transition numérique.

Cette crise sanitaire a été l’occasion pour les salariés l’occasion de se former au BIM ou Modélisation des Informations du Bâtiment. Cela repose sur la conception d’une maquette numérique 3D d’un ouvrage avec laquelle chaque intervenant du projet peut interagir. 

La digitalisation du secteur est une tendance de fond. Ainsi, les smart city vont demander des compétences particulières puisqu’elles vont générer une empreinte digitale et une quantité de données phénoménales qu’il faudra analyser en temps réel pour agir rapidement sur la signalisation, l’éclairage public, l’assainissement, etc.

Les terminaux mobiles dans le domaine de la construction, utilisés depuis longtemps à Singapour, vont permettre aux personnels de communiquer via une plateforme numérique, d’effectuer un contrôle des anomalies à l’aide d’un outil numérique, ou de transmettre les données d’un incident de sécurité.

Les bâtiments eux-mêmes deviennent intelligents grâce aux objets connectés.

Le BTP français devra suivre les traces des pays asiatiques en adoptant un modèle numérique axé sur les données.

Dans le cas contraire, le secteur risque une perte de ses clients au profit des entreprises ayant déjà achevé leur transition numérique.


Timothée de Lyon

Mes sujets préférés sont les données, les besoins métier et… le Développement Durable! Croyez-moi les 3 s’associent très bien!

N’hésitez pas à me contacter sur LinkedIn et me faire un retour sur cet article!

Timothée

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Digital Pharma Lab en route pour le médicament du futur!
Performance et Adaptation

Le Digital Pharma Lab accélère la digitalisation de l’industrie pharmaceutique

Après avoir hésité à se lancer dans la transformation digitale, l’industrie pharmaceutique française veut désormais rattraper son retard! Pour y parvenir, elle compte sur son incubateur: le Digital Pharma Lab. Là, les groupes industriels du secteur marchent de concert avec de nouvelles start-up… Et développement de nouvelles idées très innovantes.

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.