Confinement et Télétravail : adoption, freins et difficultés des entreprises

confinement et entreprise : les résultats de notre sondage

Nous nous intéressons ici au lien entre confinement et Télétravail. En effet, dans la continuité de notre précédent article sur entreprise et Covid, nous analysons toujours ici le sondage que nous avions lancé via via Linkedin un sondage sur Entreprise et Covid 19… Dans les prochains articles, nous observerons les réponses qui concernent l’impact de la crise sur le portefeuille de projets et les conséquences attendues du Covid sur l’emploi.

Pour mémoire, vous pouvez encore répondre au sondage ici et nous mettrons à jour les résultats si nous en recevons un nombre supplémentaire suffisant.

[Je mets à jour cet article de manière à refléter les dernières réponses reçues. Nous en sommes à 65 réponses reçues entre le 18/4 et le 1/5/2020.]

Rapidité de mise en oeuvre du télétravail 

La plupart des répondants ont pu mettre en oeuvre le télétravail assez vite:

  • plus de la moitié des répondants a déclaré avoir mis en place du télétravail en moins d’une semaine,
  • à l’inverse, 1/3 des réponses indique que toutes les équipes n’ont pas pu travailler à distance, voire n’ont quasiment pas pu le mettre en place (9%)
confinement et télétravail : rapidité de mise en oeuvre

Bien entendu, ces chiffres montrent une forte disparité entre les secteurs.

Ainsi, sans surprise, les secteurs du Commerce et de l’Industrie sont ceux qui ont eu le plus de difficulté à généraliser le passage en télétravail.

Les secteurs des technologies, des services financiers et une partie des autres services ont, quant à eux, pu basculer relativement vite leurs activités à distance, et donc réussi à allier confinement et télétravail.

répartition par secteur

Le découpage par secteur détaillé montre encore plus de disparités. Toutefois, le nombre de réponses est limité à date. Cette répartition détaillée présente donc, selon nous, moins d’intérêt que la vue agrégée ci-dessus.

vue détaillée

Il est globalement trop tôt pour imaginer la place à long terme du télétravail dans nos organisations. Mais on peut toutefois imaginer que certains secteurs seront amenés à changer leurs habitudes de travail. Surtout si l’appel au télétravail devait se poursuivre pendant encore quelques mois (et certains parlent déjà de Septembre 2020 voire… Janvier 2021!). D’ailleurs, dans les commentaires et les questions sur la suite, de nombreux répondants anticipent un recours massif au télétravail.

Lien entre Télétravail et activité

Comme nous l’avons vu dans notre précédent article sur Entreprise et Covid, les baisses d’activités sont réelles. Elles sont également liées aux possibilités de mettre en place le télétravail.

Ainsi, dans le Retail où 20% seulement des répondants indiquent avoir pu mettre en place du télétravail, on a 30% des répondants qui annoncent des activités complètement à l’arrêt et 60% qui annoncent une baisse d’au moins 50%.

De même dans l’industrie où seulement une partie des équipes a pu profiter du télétravail, les chutes annoncées d’activité sont d’au moins 50% pour 3/4 des répondants.

confinement et télétravail : impact par secteur

Bien entendu, les secteurs qui reposent sur une localisation physique (usine, logistique, retail…) sont celles qui souffrent doublement. A la fois du confinement et de la fermeture des commerces. Mais aussi de l’impossibilité d’assurer ses missions à distance. A noter également, que certains répondants mentionnent, y compris dans les services et services financiers, la nécessité de se déplacer physiquement pour traiter une dossier ou signer un document. Le télétravail est alors limité par un manque de digitalisation des activités métier.

Pour mémoire, les répondants ont indiqué que le Covid n’impactait pas seulement le business mais aussi l’organisation, les investissements et le moral.

rappel des impacts indiqués

Confinement et Télétravail : les freins remontés

Le principal problème remonté pendant cette période de confinement imposé est la présence des enfants du fait de la fermeture des écoles. En effet, 69% des répondants citent ce point comme étant un frein.

Les autres problèmes cités sont loin derrière. Est-ce à dire que si les enfants étaient à l’école, les entreprises recourraient au télétravail?

Peut-être mais il reste des points à traiter avant.

confinement et télétravail : freins identifiés au travail à distance

Ainsi, les problèmes logistiques (manque de place, pas de possibilité de s’isoler) chez les salarié.e.s sont chacun cités par près de 25% des répondants. De même, 20% des répondants estiment que l’équipement de l’entreprise n’est pas suffisant et 18% mentionnent celui des salarié.e.s.

Enfin, environ 23% des répondants ont des doutes quand à la volonté ou à la capacité des salarié.e.s à s’organiser et à travailler, à domicile. Les dirigeants (8 sur 15) et les Managers (Directeurs ou Responsables : 5 sur 15) sont ceux qui fournissent cette réponse. Seuls 2 répondants salariés mentionnent la capacité ou la volonté du salarié.e comme un frein.

Il faudrait sans doute une étude entière sur ce point qui revient à se demander à quel point les managers font confiance à leurs salarié.e.s… peut-être une prochaine fois!

Confinement et Télétravail : les difficultés rencontrées

Les répondants ont également pu donner leur avis sur les difficultés et les défauts du télétravail.

  • 63% des répondants évoquent la chute des interactions sociales comme une des difficultés. L’entreprise est encore vue comme un lieu social, d’échange et de partage. C’est plutôt une bonne nouvelle selon moi!
  • 59% des répondants estiment passer plus de temps en réunion (web, téléphone, video…). La réunionite semble donc se propager en période de confinement. On peut se demander si ces réunions sont plus nombreuses ou plus longues qu’avant ou le confinement nous fait finalement prendre conscience d’une lourdeur inchangée. En tout cas, j’avoue en faire moi-même les frais et passer des heures en visioconférence… La « charge mentale » associée me semble personnellement assez lourde. D’ailleurs, je vous invite à lire cet article pour voir pourquoi les vidéoconférences fatiguent autant.
  • Plus loin, mais en bonne position on trouve des difficultés qui relèvent de l’organisation et/ou du soutien Psychologique. Ainsi , on trouve qu’il est plus difficile de suivre et de coordonner le travail (31% des répondants), d’assurer les tâches de management habituelles (gestion des congés, suivi opérationnel, aplanir les conflits…). Certains voient une suppression (définitive?) de la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle. Quoiqu’il en soit, avec le confinement, le manager semble devoir assurer une rôle de cellule de soutien psychologique.
  • Les autres désagréments signalés sont la nécessité de formaliser (20%) et difficulté à se concentrer (15%) sont plus anecdotiques.
confinement et télétravail : les difficultés associées au travail à distance

D’une façon générale, le télétravail impose d’adapter son mode de fonctionnement. Nous l’avons vécu chez nous avec les nombreux projets que nous avons en cours. C’est notamment le cas de nos « Agilistes » qui sont devenus des « Remote Scrum Master« . Pour cela, ils ont adopté de nouvelles méthodes et outils.

Ceux qui interviennent sur site pendant le confinement

Mais Confinement et télétravail ne sont pas directement liés. Ainsi, un peu plus de la moitié des répondants indiquent avoir encore des salariés sur site. Quasiment tous les répondants (>80%) ont mis en place les mesures préconisées par les pouvoirs publics. On nous a répondu distanciation, gel, gestes barrière, équipement de protection (masque et/ou gant)… Je suppose que ceux ne les ayant pas mentionné les tenaient pour acquises!

Parmi les mesures supplémentaires qui sont mises en place et qui peuvent être partagées, on nous indique:

  • le renforcement des mesures de nettoyage / désinfection (plus d’un répondant sur 5)
  • la rotation des équipes sur site (16% des répondants)
  • la mise en place de procédures et de formations adaptées avec dans certains cas la modification de l’organisation physique (parties communes, séparations en plexiglas,…) pour 18% des répondants ayant des équipes sur site
  • de rares entreprises (8% des répondants) ont mis en oeuvre des mesures de dépistage avec notamment la prise de température à l’entrée du site.

Attention, il faut noter que cette section du sondage était purement déclarative. Il faut donc voir dans les réponses les principales idées et/ou mesures que les répondants avaient en tête. A prendre avec précaution donc.

Les répondants du secteur de l’Industrie sont ceux qui ont mis en place les contrôles les plus stricts et les mieux formalisés. Certaines réponses précisent ainsi que certaines mesures relevant de la sécurité étaient déjà en place.

D’autres difficultés remontées

Parmi les réponses et commentaires, on note que plusieurs sociétés, notamment des PME, ont évoqué d’autres difficultés. D’abord à s’approvisionner en masques et autre Equipement de Protection Individuelle (EPI). Mais aussi à avoir des informations sur les démarches administratives à effectuer (Activité Partielle notamment).

Parmi les réponses, des dirigeants notamment évoquent le fait d’avoir peu d’accompagnement et d’aide sur la façon de gérer la Crise.

Ainsi, Confinement et Télétravail semblent faire assez bon ménage. En tout cas dans les secteurs où il a pu être mis en place. Il restera à voir si à long terme nous assisterons à une modification des habitudes de travail. Ou si au contraire ces changements sont strictement temporaires.

D’ici là, nous nous intéressons-nous dans notre prochain article à l’impact du Covid sur le portefeuille de projets en cours et à venir.


Les sujets qui m’intéressent le plus sont Data, Organisation et Temps Réel !

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités!

Andrea

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Digital Pharma Lab en route pour le médicament du futur!
Performance et Adaptation

Le Digital Pharma Lab accélère la digitalisation de l’industrie pharmaceutique

Après avoir hésité à se lancer dans la transformation digitale, l’industrie pharmaceutique française veut désormais rattraper son retard! Pour y parvenir, elle compte sur son incubateur: le Digital Pharma Lab. Là, les groupes industriels du secteur marchent de concert avec de nouvelles start-up… Et développement de nouvelles idées très innovantes.

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.