Marché EAI : faites communiquer vos applications

marché EAI

EAI (Enterprise Application Intégration) ou en Français, intégration d’application d’entreprise est une architecture de middleware permettant à des applications différentes de gérer leurs échanges. Le marché de l’EAI est en croissance constante. L’EAI se place dans la catégories des technologies informatiques d’intégration métier et d’urbanisation. Sa particularité est d’échanger les données en temps réel. L’EAI vise à résoudre les difficultés et à interconnecter des applications orientées client de type CRM. Et cela avec un outil de gestion logistique SCM pour échanger des informations de première importance. L’interfaçage est une question particulièrement chronophage, parfois sans solution économiquement viable. 

Le marché de l’EAI en croissance modérée

Le besoin de plates-formes d’intégration permettent de réduire les coûts, la demande croissante d’accès aux données en temps réel. Ou encore l’augmentation des volumes de données dans les entreprises. Les avancées des solutions offertes par le cloud sont les principaux moteurs du marché de l’EAI. De nombreuses organisations passent des modèles sur site à des solutions intégrées basées sur le cloud. Ce qui devrait stimuler encore plus la demande. Les prix compétitifs, la maintenance appropriée et la connectivité plus rapide, tout en exécutant plusieurs applications, font notamment du cloud une option incontournable.

Markets and Markets prévoit ainsi que le marché de l’EAI aura passé la barre des 13,35 milliards de dollars fin 2019. Selon une étude de Mordor Intelligence, la croissance du marché devrait sur la période 2020-2025 progresser à un taux annuel de 15,42 %.

Cinq géants au coude à coude

Cinq géants de la tech se partagent la plus grosse partie du marché. Laissant un petit pourcentage à leurs challengers comme Tibco. 

Microsoft domine le marché, notamment avec sa solution BizTalk qui compte plus de 12 000 clients. Biz Talk s’appuie sur l’infrastructure cloud de la firme de Redmond, Azure. Elle permet aux clients de contrôler les paiements, gérer la supply chain, prendre des bonnes décisions et en temps réel, enfin, de générer des rapports.

IBM le suit de près, ses acquisitions faites au cours de la décennie précédente lui ont permis de développer une expertise à moindre coût. Fujitsu, en embuscade, essaie de leur grapiller des parts de marché en proposant des tarifs plus avantageux.

Salesforce a fait l’acquisition de Mulesoft afin de proposer plus d’intégration d’applications que juste le CRM. Oracle ferme la marche et s’appuie sur sa base de clients fidèles pour vendre sa solution d’EAI.

Un rôle crucial dans l’ère de la Data

La mise en place d’un projet EAI évite le développement d’interfaces spécifiques point à point entre les applications. En effet, il permet de gagner en souplesse et en réactivité. Il offre ainsi la possibilité de récupérer des données historiques dans des applications obsolètes et de les valoriser. Le déploiement d’un projet EAI rime avec réduction des coûts. En effet, les frais de maintenance et de licence liés à des systèmes obsolètes ne sont plus nécessaires. De plus, les outils de conformité de l’EAI aident à sécuriser les données sensibles de l’entreprise.

Il faut savoir que le développement d’une solution EAI rend possible la connexion avec diverses applications d’entreprises. Parmi ces dernières, l’on retrouve notamment les CRM (gestion de la relation client), les ERP (progiciel de gestion d’entreprise), les TMS (gestion de la supply chain), les EDI (échangeurs de données informatisées) et les WMS (gestion des entrepôts de données).

Par ailleurs, les EAI facilitent les projets d’intégration de CRM et d’ERP, sans avoir à procéder à des migrations ERP à la fois chères et relativement difficiles à réaliser. L’interfaçage du portail Web et la synchronisation des données entre ce dernier et l’ERP de l’entreprise constitue un autre projet réalisable avec l’EAI.

Enfin, l’EAI apparaît comme une solution d’intégration intéressante dans le cadre d’un système complexe avec énormément d’échanges de données. Utiliser cette technologie pour connecter deux systèmes simples reviendrait ainsi à prendre un marteau-piqueur pour casser une noisette.


Les sujets qui m’intéressent le plus sont Data, Organisation et Temps Réel !

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités!  Andrea

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

cloud privé
Performance et Technologies

Cloud privé, données en sécurité

Les DSI ont le choix entre trois modèles de cloud, chacun ayant des capacités spécifiques, des avantages et des inconvénients. Un cloud privé (ou cloud

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

Recevez chaque mois par e-mail les derniers articles et livres blancs publiés, ainsi que des informations concernant l’actualité IT ! 

Livres blancs

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.