Transformation numérique des PME : Où en est-on ?

Où en est la transformation numérique des PME ?

Une récente étude commandée par France Num et faite sur plus de 1000 PME et TPE donne une photo de la transformation numérique des entreprises en France.

65% des entreprises interrogées se disent persuadées que le numérique représente un bénéfice réel pour leur entreprise. Elles sont même 72% à penser que le digital facilite la communication avec les clients. Pourtant seulement 37% d’entre elles ont un site internet. Et même seulement 7% ont un site marchand de type e-commerce. Un paradoxe qui cache de très grosses disparités.

Les motivations des dirigeants pour le numérique

Parmi les motivations qui poussent le dirigeant à s’intéresser au numérique, on trouve d’abord des éléments purement opérationnels : productivité, réduction des coûts, développement du Chiffre d’Affaires, fidélisation des clients… Mais aussi des éléments moins directs, comme la volonté d’améliorer les relations avec les employés et les fournisseurs, ou encore l’image de marque.

Malheureusement, l’étude montre aussi que les dirigeants de TPE et de PME se sentent mal préparés et surtout qu’ils ont très peu de temps à consacrer à la transformation numérique. Il faut donc qu’ils voient rapidement des débouchés et un intérêt dans leurs activités quotidiennes. Dans une PME, on ne peut pas « faire du numérique pour le numérique ». Il faut du concret ! Et entre nous, c’est plutôt la bonne approche !!!

Ce qui est intéressant dans cette étude, c’est que France Num identifie 5 typologies de dirigeant de PME face à la transformation digitale.

Forcément ces typologies font apparaître des situations et des besoins très différents.

Transformation numérique des PME : les typologies trouvées par France Num

Cas #1: la PME « Prudente » face au digital

15% des dirigeants de TPE et de PME sont dits de type « Prudent » selon l’étude. Ils voient peu d’intérêt ou de perspectives dans le numérique et avouent ne pas être à l’aise avec le sujet.

L’étude révèle que cette typologie de dirigeants est plus spécifiquement présente dans les secteurs du Services à la personne, du Tourisme et de l’Hébergement.

Globalement, ils sont concentrés sur la réduction de leurs coûts, la fidélisation de leur clientèle et l’image de leur société. Leur but principal est de développer le résultat d’exploitation de la société ! Surtout, pour 59% de ces dirigeants la transformation numérique n’apporte pas grand chose à leurs activités.

Ils sont pourtant connectés et mobiles (79% déclarent avoir un smartphone… c’est donc 1 sur 5 qui n’en a pas !) et 50% trouvent que le digital permet de mieux communiquer avec les clients.

Pourtant, leur Système d’information est inexistant…

  • Ainsi, ils sont 63% à NE PAS avoir de logiciel de gestion,
  • près de 80% à NE PAS utiliser les réseaux sociaux
  • et même 85% à NE PAS avoir de site Web

D’un côté, je me dis que s’ils arrivent à développer leurs activités, c’est super, mais de l’autre, je sais qu’avec les nouvelles générations, les usages personnels et professionnels ont tendance à se mixer. Ainsi, il est fort possible qu’un jeune acheteur (particulier ou pro) fasse une recherche internet pour se renseigner avant de rentrer en contact avec la société.

En tout cas, la plupart des dirigeants de PME de type « prudent » se disent mal formés et mal préparés. Même quand ils font partie d’une association ou d’une fédération professionnelle !

La transformation digitale des PME et TPE pour les Dirigeants « Statiques »

Les PME de type « Statique » se trouvent surtout dans les services spécialisés, les services à la personne, le tourisme et l’hébergement. Leurs dirigeants se sentent « dans le peloton ». Ils sont assez à l’aise et ne pensent pas être en retard. Le digital n’est donc sans doute pas encore un sujet pour eux.

Ils veulent avant tout fidéliser leurs clients, protéger leur image et leur réputation. On voit toutefois apparaître des craintes par rapport au respect de la réglementation. Ce qui dénote sans doute d’une maturité supérieure sur les sujets du digital et de la « data ».

68% d’entre eux pensent que la transformation numérique de leur PME est une chose positive. Ils privilégient toutefois le lancement de projets qui représentent des « risques calculés » pour eux. Ils veulent des bénéfices clairs et lancent donc des initiatives digitales de façon ciblée.

Les principaux freins qu’ils voient au déploiement du digital résident dans le manque de temps et de compétences, selon ces dirigeants.

La transformation numérique en PME vue par la catégorie des « Demandeurs »

Les dirigeants de TPE et de PME de type « Demandeur » semblent être plus dans une logique d’expansion, que les précédents. Les secteurs les plus représentés sont ceux de l’Agriculture, du Commerce et de l’Artisanat. La plupart des ces dirigeants « Demandeurs » se trouvent d’ailleurs en zone rurale.

Leurs priorités tournent autour du développement commercial (fidélisation + nouveaux clients) et de l’augmentation de la production. Pour le coup, ces dirigeants de PME « Demandeurs » sont à 71% persuadés que le numérique présente un réel intérêt pour leur entreprise.

Ces dirigeants déclarent ne pas être très à l’aise avec le numérique, mais, ont toutefois déjà lancé des initiatives et veulent continuer.

Ainsi, ils sont plus nombreux à avoir un site Web (44% chez les Demandeurs contre 15% chez les Prudents). Ils vont plus sur les réseaux sociaux (51% contre 21%). Enfin, certains ont même lancé des initiatives autour du e-Commerce (ainsi 8% ont un site marchand et 6% vendent via des marketplaces).

Là encore, ils manquent de temps pour la transformation numérique et se sentent mal préparés. Ils voudraient être mieux accompagnés sur le sujet.

Les « Réceptifs » sont le 4ème type de dirigeant de PME face à transformation numérique

Les dirigeants de TPE et PME de type « Réceptif » se disent assez à l’aise avec le numérique, mais craignent d’être en retard par rapport à leurs confrères/concurrents. Les Réceptifs sont particulièrement présents dans l’industrie, selon l’étude.

Ils ont de nombreux projets et veulent faire évoluer leurs offres pour attirer de nouveaux clients. 80% de ces dirigeants voient dans la transformation numérique un bénéfice réel. C’est une façon pour eux de rester « à la pointe » et d’améliorer la relation avec les clients, les salariés et les fournisseurs.

Les « Réceptifs » recourent plus au digital que les deux premières catégories :

  • Plus de la moitié (55%) utilisent les réseaux sociaux,
  • 47% d’entre eux ont un logiciel de gestion,
  • 25% échangent des documents en ligne,
  • 20% travaillent le référencement de leur site Web avec des achats de mots-clés
  • enfin, 18% ont un site marchand et 11% vendent en ligne via une place de marché.

Cette fois, le frein évoqué n’est plus le manque de temps. Et c’est logique : ils considèrent le numérique comme un levier de croissance, donc ils trouvent le temps… Et d’ailleurs, ils se forment, y compris à titre privé.

Par contre, ils déclarent avoir du mal à trouver un prestataire de confiance ou les financements suffisants pour lancer leurs projets. C’est là que se trouve leur principale préoccupation.

Je me demande si ce besoin de financement n’est pas lié au secteur d’activité de ces dirigeants. En effet, on a dit qu’ils étaient notamment dans le secteur de l’industrie, et peut-être que la modernisation de leur infrastructure se révèle assez coûteuse.

Cinquième et dernière catégorie : l’« Opportuniste »

Cette catégorie est marginale et ne représente que 3% des dirigeants interrogés.

Ils sont passionnés par le numérique ! Et pas qu’un peu ! … à 79% ! Soit 65 points de plus que la moyenne. Pour eux le digital est un réel apport pour leur entreprise : « 67% sont tout à fait d’accord avec cette opinion, soit un écart de +40 points comparé à la moyenne des dirigeants de TPE PME », nous précise France Num.

Ainsi, les dirigeants de PME ou TPE de type « Opportuniste » se sentent complètement autonomes face à la transformation numérique. Ce qui les intéresse, c’est l’innovation et moderniser l’image de leur société. Ils ne voient pas de frein particulier au déploiement du digital.

En Conclusion

L’étude montre finalement que la plupart des dirigeants se sentent désormais concernés par la transformation numérique des PME et TPE.

Toutefois, elle montre aussi que les besoins et les sujets à aborder sont très différents. Pour certains, il faut une information générale (ex. le Statique) alors que pour d’autres, il faudra des exemples et des cas concrets (ex. le Réceptif). Certains dirigeants ont besoin d’accompagnement et de formation (ex. le Demandeur) alors qu’un autre cherchera directement des outils (l’Opportuniste).

C’est sans doute ce qui rend la transformation numérique des PME à la fois si complexe et passionnante… Il faut faire du sur-mesure et avoir des résultats rapides !

Je précise toutefois que l’étude a été faite avant le covid (cliquez ici pour la retrouver sur le site de France Num), sur la période allant de décembre 2019 à Mars 2020… Il serait intéressant de comparer les résultats en 2021… à suivre donc !


Les sujets qui m’intéressent le plus sont Data, Organisation et Temps Réel !

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités !  Andrea

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

tableau software
Performance et Technologies

Tableau Software donne un visage à la Data

Tableau Software est une société de logiciels américaine spécialisée dans les outils de visualisation des données. Elle produit aussi des solutions de business intelligence, d’analyse

Lire plus »
Samsung s'attaque au cloud !
Performance et Adaptation

Samsung veut sa part du cloud

Si son offre professionnelle de cloud n’est pas encore finalisée, Samsung place ses pions pour tenter de conquérir une partie du marché. Samsung arrive tardivement

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.