WebMethods fait communiquer vos applications

WebMethods logiciel

WebMethods était une société de logiciels d’entreprise qui se concentrait sur l’intégration d’applications, l’intégration de processus commerciaux et également l’intégration de partenaires B2B. En 2007, WebMethods a été rachetée par Software AG est devenue une filiale de cette entreprise. Software AG a conservé le nom WebMethods. Elle l’utilise pour identifier une suite logicielle englobant l’amélioration des processus, la mise en place d’une SOA, la modernisation informatique ainsi que l’intégration des entreprises. 

Utiliser les standards du Web

Phillip et Caren Merrick ont fondé la société WebMethods en 1996 pour utiliser les standards du Web tels que HTTP et XML. Afin de permettre aux applications logicielles de communiquer entre elles en temps réel. Le premier produit de la société, appelé “Web Automation Server”, est sorti en août 1996. Quelques années plus tard, “WebMethods Integration Server” a remplacé ce produit. Cette solution a été le première de la société à connaître une utilisation commerciale importante.

Début 1999, la société avait des clients tels que DHL, Dell, Dun & Bradstreet et HP. En mars de la même année, la société a conclu un partenariat avec SAP. L’objectif était de créer un produit d’intégration appelé “SAP Business Connector”. Le chiffre d’affaires de la société est passé d’environ 0,5 million de dollars en 1997 à et 202 millions de dollars en 2001.

La société a été l’une des premières à développer et à promouvoir des normes pour les technologies de services web. Ayant travaillé sur XML-RPC, un précurseur de SOAP, et développé WIDL (Web Interface Definition Language), un précurseur de la norme WSDL.

Software AG a acquis WebMethods et a annoncé que la marque sera conservée, faisant effectivement de WebMethods sa ligne de produits phare. En 2010, WebMethods a enregistré un chiffre d’affaires de 668 millions de dollars (499 millions d’euros).

WebMethods une solide plateforme d’EAI

WebMethods est avant tout une plateforme d’intégration d’application d’entreprise (en anglais EAI pour enterprise application integration). Elle consiste à faire communiquer entre elles plusieurs applications hétérogènes. C’est-à-dire écrites dans des langages différents (Java, PHP, C++, etc.).

Elle assure notamment la médiation entre ces différentes applications. Les applications et bases de données deviennent personnalisables, qu’elles soient installées sur site ou dans le cloud, elles sont interopérables. Les informations se partagent de manière simple et efficace. De plus, les processus automatisés fluidifient les flux de données.

La plateforme WebMethods permet de transporter des données de la source vers la cible, de transformer les données avant l’envoi, de gérer le flux de messages entre la source et la cible et d’assurer la connexion entre les différentes applications. Les données sont traitées de manière à être accessibles en temps réel, et demeurent disponibles aux nouvelles applications.

L’un des grands avantages de WebMethods, c’est le gain de temps. En effet, plus besoin d’effectuer des développements supplémentaires et une maintenance compliquée en cas d’ajout d’une nouvelle application.

Un visionnaire selon Gartner

Si la maison-mère de WebMethods, Software AG, a souvent été classée comme leader dans plusieurs Magic Quadrant du cabinet Gartner (Full Life Cycle API Management et Enterprise Architecture Tools), sa plateforme WebMethods se retrouve dans le cadran des visionnaires dans le Magic Quadrant for Enterprise Integration Platform as a Service.

Selon l’institut, Software AG fait ses débuts sur l’iPaaS dans cette rubrique, car son acquisition de Built.io en septembre 2018 est un facteur clé de différenciation. Software AG fournit une liste étendue de capacités pour une variété de scénarios d’intégration au sein de sa plateforme WebMethods. Le fournisseur propose également une gamme d’expériences de développement en fonction de l’utilisateur. 

Parmi les autres visionnaires du marché 2019 figurent SAP, IBM et Adaptris. On remarque que les deux méga-fournisseurs ont vu leur positionnement fortement dégradé par rapport à l’année précédente. 


Mes sujets préférés sont les processus, la data et l’excellence opérationnelle!

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités!

Stéphane

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

Recevez chaque mois par e-mail les derniers articles et livres blancs publiés, ainsi que des informations concernant l’actualité IT ! 

Livres blancs

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.