Apigee, la gestion des API selon Google

Apigee

Le marché de la gestion des API bénéficie d’un engouement sans précédent. En effet, Tibco, Axway ou encore Red Hat ont dégainé prestement leurs solutions respectives. Avec l’acquisition d’Apigee, Google met en avant sa vision des choses. L’entreprise, porteuse d’innovations, devrait apporter au géant du Web un retour sur investissement impressionnant.

Le nombre d’API (application programming interface ou interface de programmation d’application), avec l’explosion du SaaS, ne cesse de croître de façon exponentielle. Toutes les entreprises se lancent notamment dans l’intégration de celles-ci tant elles recèlent de fonctionnalités. Les API permettent alors de mettre en place un système de paiement mobile sécurisé, de partager un système de suivi de colis avec un site d’e-commerce ou encore créer une expérience unifiée à travers plusieurs canaux de contact client. Le marché, en particulier celui des solutions de gestion des API, a dépassé une certaine taille critique qui aiguise l’appétit de nombreux acteurs de l’IT.

En rachetant Apigee en 2016 et l’ajoutant dans son offre Cloud, Google espère bien s’imposer, comme dans d’autres secteurs, en leader de l’API management pour toutes les organisations. Comme toujours, la firme de Mountain View n’a pas choisi son acquisition au hasard. Cette dernière est classée parmi les leaders du Magic Quadrant du Cabinet Gartner.

Apigee protège les services grâce à un proxy

Avec Apigee, les développeurs d’applications accèdent à un proxy d’API et n’exploitent pas les services de l’entreprise en direct. Le proxy d’API, créé par Apigee, fonctionne comme un mappage d’un point HTTP de terminaison. En effet, il donne accès au public aux services de back-end. Les tâches de sécurité, l’analyse et la surveillance vont être assurées par la solution d’API management. La vie des développeurs se voit simplifiée. Ils n’ont besoin que de peu d’informations : URL du point de terminaison proxy d’API, les paramètres de requête, les identifiants d’authentification mais doivent anticiper le format de la réponse.

Ce système par proxy d’API, propre à Apigee, sépare le développeur des services de back-end. L’entreprise peut alors modifier librement ses services tant que l’API publique reste cohérente. À titre d’exemple, il devient possible de modifier la mise en œuvre d’une base de données. Mais également de migrer les services vers un nouvel hôte ou effectuer toute sorte de transformation. Tant que la cohérence de l’interface de l’API reste assurée, les applications clientes continuent de fonctionner. Peu importe les modifications apportées au back-end.

Une suite aux multiples fonctions

Apigee Hybrid offre aux organisations le choix d’hébergement de leurs API : sur site, sur Google Cloud ou en hybride. L’entreprise garde la main sur la gestion et le contrôle de l’environnement d’exécution. Les passerelles s’installent au plus près du trafic des API. L’organisation s’appuie notamment sur ses infrastructures de sécurité, de gouvernance et de conformité tout en bénéficiant des possibilités du cloud comme l’analyse, la surveillance et la mise en place d’un portail pour les développeurs. Apigee Intégration permet de connecter données et applications existantes.

Une fois la connexion effectuée, elles peuvent s’afficher sous forme d’API facilement accessibles offrant de nouvelles expériences. Apigee dope la surveillance des API avec une dose d’intelligence artificielle (IA). L’entreprise saura toujours en temps réel si elles sont toujours disponibles afin d’offrir aux développeurs, aux clients et aux partenaires des expériences satisfaisantes. Apigee assure l’identification et le diagnostic de tous les problèmes d’API en quelques clics. L’IA aide à prédire le leur comportement et détecte automatiquement les anomalies immédiatement. Apigee aide aussi à monétiser les ressources numériques de l’entreprise avec des API. Enfin, de la même manière qu’elles ont besoin d’outils pour leurs microservices, les organisations doivent se doter d’outils de gestion des API. Apigee vient étendre la gestion ces dernières, en natif, à la pile des microservices.

Les API permettent l’adoption des modèles d’architecture tels que les microservices, le Serverless ou encore l’hybride comme l’écrivent les analystes de Gartner dans leur rapport intitulé « Gartner Market Share Analysis: Full Life Cycle API Management ». On peut alors comprendre qu’elles constituent l’épine dorsale de la transformation numérique. Apigee tire parti de l’expertise de Google Cloud en matière d’IA, de sécurité et de mise en réseau conférant à ses utilisateurs un avantage décisif.


Alexis

Depuis plus de 15 ans maintenant, je travaille sur des sujets liés à la BI et à l’amélioration des processus. J’ai participé à un grand nombre de projets en tant que leader technique sur de nombreuses technologies.

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour échanger sur ces sujets !

Alexis

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

Recevez chaque mois par e-mail les derniers articles et livres blancs publiés, ainsi que des informations concernant l’actualité IT ! 

Livres blancs

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.