La pandémie fournit au secteur de l’énergie de précieuses données

Pendant la pandémie, les datas de votre énergie consommée fut une mine d'or !

Le coronavirus a accéléré la transformation numérique de la société et de l’économie. Nous devons saisir l’opportunité qui en résulte. La vidéoconférence a aboli les distances géographiques. Nos vies sociales ont changé en ligne. Les auteurs font des lectures publiques sur Internet. Des concerts sont diffusés en continu et les écoliers suivent leurs cours en ligne. L’énorme perturbation causée par la pandémie a mis en évidence la dépendance des sociétés modernes à l’énergie.

Des millions de personnes, confinées à leur domicile, se sont mis au télétravail. Elles ont fait leur courses en Clic&Collect. Les jeux vidéos et plate-formes de streaming vidéo les ont diverties. Tout cela grâce à une alimentation électrique fiable qui sous-tend tous ces services.

Pendant la pandémie, la demande d’électricité baisse…

Aujourd’hui, nous assistons à l’émergence d’une société qui s’appuie encore plus sur le numérique pour vivre au quotidien. Sa consommation d’énergie se fait de plus en plus sous forme d’électricité. Néanmoins, on constate que l’alimentation est verte, plus dépendante que jamais à l’ éolien et solaire.

La plupart des gouvernement du monde entier ont pris de fortes mesures de confinement en réponse a la pandémie. Résultat : La demande d’électricité a baissé d’environ 15% en France. Ces chiffres s’accordent aussi au reste du monde, principalement en raison de l’arrêt des activités des usines et des entreprises. Une statistique qui peut ouvrir la voie à de nouvelles données à collecter pour le digital.

… et donne des idées au digital !

L’Espagne et la Californie, font partie des économies qui produisent le plus d’énergie éolienne et solaire au monde. Si la demande d’électricité baisse rapidement et que les conditions météorologiques demeurent, la part des énergies renouvelables variables comme l’éolien et le solaire peut devenir plus élevée que la normale.

De cette façon, la baisse récente de la demande d’électricité nous donne un aperçu inattendu ce que pourrait ou devrait être l’équilibre énergétique de demain. On a des niveaux d’énergie éolienne et solaire que l’on aurait pu atteindre qu’au prix d’une décennie d’investissements dans les énergies renouvelables. Il s’agit d’un moment important pour notre compréhension des systèmes électriques plus propres, y compris certains des défis opérationnels que les décideurs et les régulateurs doivent relever pour assurer la sécurité de l’électricité. 

Pandémie et énergie : un avant-goût de la data du futur

Grâce au progrès réalisés en matière de big data, toutes les données relatives à cette période peuvent déjà être traitées et analysées en temps réel. La transformation digitale doit se faire en synergie avec la transition énergétique et nous avons ici une occasion inespérée de faire fonctionner les deux de concert. Ces nouvelles données pourront permettre aux différentes digital factory des fournisseurs d’énergie d’établir de nouveaux modèles pour concevoir les fameuses Smart City que le monde nous promet.

Après la pandémie, les fournisseurs d’énergie repensent la relation client

La numérisation du travail a également progressé chez les énergéticiens au cours de cette crise sanitaire. Des entreprises comme Siemens comptent beaucoup sur le digital pour rester en contact avec leurs clients. Elles utilisent déjà les appels vidéo, mais développent des plate-formes numériques. Ces dernières fourniront des services à distance qui permettront aux entreprises de continuer à fonctionner.  Aussi, L’entreprise a mis en place toute une série de mesures pour optimiser des solutions digitales auprès de ses partenaires  pour des relations opérationnelles de qualité. On pourrait dire que la crise permet aux technologies de grandir et de prendre leur place dans le monde. Enfin, nous utilisons des capacités qui sont depuis longtemps à notre disposition. 


Timothée de LyonMes sujets préférés sont les données, les besoins métier et… le Développement Durable! Croyez-moi les 3 s’associent très bien!

N’hésitez pas à me contacter sur LinkedIn et me faire un retour sur cet article!

Timothée

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

ingénieur commercial et digital
Performance et Management

Le digital porte l’ingénieur commercial

L’ingénieur commercial assure la vente des produits ou services de son entreprise. Il associe connaissances techniques et sens poussé des relations humaines. C’est un vendeur

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

Recevez chaque mois par e-mail les derniers articles et livres blancs publiés, ainsi que des informations concernant l’actualité IT ! 

Livres blancs

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.