RPA Assurance : les principaux cas d’utilisation

organisation-performante-rpa-assurance

Le Robotic Process Automation (RPA) automatise des tâches effectuées par les utilisateurs. Il vise à réduire les risques d’erreurs, les coûts ainsi que les temps de traitement. Dans le secteur de l’Assurance, ces bénéfices rendent particulièrement pertinent le RPA Assurance. C’est ce que montrent les premiers retours d’expérience.

Le RPA dans le secteur de l’Assurance

Les premières mises en place de RPA Assurance s’expliquent par les enjeux du secteur.

Les clients finaux exigent des échanges rapides et transparents, pendant que la concurrence et le contexte réglementaire évoluent rapidement et obligent à adapter l’offre.

Dans le même temps, les assureurs (parfois nés d’acquisitions) doivent aussi tenir compte d’un historique qui impose organisations, outils (notamment Systèmes d’Information) et processus. Autant de freins à leur capacité d’évolution qui augmentent le risque et le coût liés à un changement.

C’est ce type de contexte qui donne du sens à la mise en place de solutions RPA dans l’Assurance.

Quels cas d’utilisation ?

Les premiers retours d’expérience, présentés par des pionniers du RPA comme UIPath, Automation Anywhere ou Blue Prism, montrent 4 cas d’utilisation majeurs du RPA dans l’Assurance.

Tout d’abord, tout ce qui tourne autour de la collecte et la vérification d’informations. On automatise les tâches de ressaisie d’informations d’un système à l’autre. La réduction des coûts est ici le principal avantage tant pour le temps passé par les utilisateurs que par le fait d’éviter un échange technique entre applicatifs.

Le RPA permet également aux assurances d’automatiser des étapes de validation. On définit des règles de gestion et on rend ainsi plus rapide la prise de décision. On pourra par exemple, automatiquement appliquer le tarif le plus adapté en fonction des informations disponibles. Le bénéfice est alors de réduire les délais de traitements et d’avoir une traçabilité des raisons de la décision.

Une autre utilisation du RPA dans l’Assurance réside dans les processus d’onboarding et d’enregistrement de nouveaux clients ou contrats. On rend ainsi automatique la saisie d’informations et l’envoi d’une confirmation à l’assuré pour rendre transparent et immédiat les retours.

Enfin, le traitement des sinistres peut être en partie automatisé. Le robot traite les demandes en 24×7 et réduit les délais de traitement. Au final, c’est la satisfaction de l’assuré qui s’en trouve améliorée.

Quels retours d’expérience du RPA pour les Assurances ?

Les retours d’expérience des assureurs ayant déployé des solutions de RPA dans l’Assurance en confirment l’intérêt.

La rapidité de déploiement de ces solutions “low code” apporte des améliorations métier et un Retour sur Investissement rapides. L’assureur s’adapte sans avoir besoin de changer ni son organisation ni son Système d’Informations qui donnent satisfaction.

Par contre, du fait de la rapidité de mise en oeuvre du RPA pour les Assurances, de nombreuses demandes apparaissent et tous veulent automatiser des tâches. Il faut alors absolument éviter que l’initiative parte dans tous les sens et mettre en place une réelle gouvernance des différents projets.

Enfin, la collaboration entre équipes Métier et IT est plus que jamais primordiale. En effet, la vue d’ensemble permet d’identifier les bonnes pratiques et les adhérences entre le robot et l’application métier sur lequel on effectue une transaction.

A défaut d’identifier les impacts, les montées de version applicative en modifiant l’interface utilisateur risquent fort de bloquer l’ensemble des robots déployés et, au final, réduire le bénéfice obtenu.


Mes sujets préférés sont les processus, la data et l’excellence opérationnelle!

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités!

Stéphane

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Digital Pharma Lab en route pour le médicament du futur!
Performance et Adaptation

Le Digital Pharma Lab accélère la digitalisation de l’industrie pharmaceutique

Après avoir hésité à se lancer dans la transformation digitale, l’industrie pharmaceutique française veut désormais rattraper son retard! Pour y parvenir, elle compte sur son incubateur: le Digital Pharma Lab. Là, les groupes industriels du secteur marchent de concert avec de nouvelles start-up… Et développement de nouvelles idées très innovantes.

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.