L’architecte technique au cœur du réseau

architecte technique

Garant de la cohérence du SI, l’architecte technique possède de solide compétences en infrastructure. Après un audit précis, il préconise les solutions techniques à mettre en place pour la faire évoluer. A la recherche de toujours plus de fiabilité, il élimine les dysfonctionnements potentiels et optimise l’architecture technique en définissant les normes et les procédures. Avec la transformation digitale en cours, ses priorités et objectifs évoluent.

Les priorités de l’architecte technique

L’architecte technique est l’une des rares fonctions qui implique sa présence tout au long du processus. Il offre du conseil au moment de l’avant-vente, il suit la réalisation une fois la vente conclue, et résout les problèmes qui viendraient à se poser après la vente. Fournir le bon conseil pour un meilleur développement du matériel technique est donc sa première priorité.

Corollaire de la précédente, l’architecte doit prévoir les risques et anticiper les impacts techniques éventuels des solutions préconisées.

Enfin, il assiste, et participe souvent, à la réalisation du projet en veillant au respect de la construction du système qu’il avait modélisé. Au besoin, il informe l’équipe informatique sur les questions spécifiques qu’elle pourrait poser quant à l’architecture technique retenue.

Enfin, il assure l’interface entre les fournisseurs extérieurs, le responsable de production et le métier DSI.

Outre ses priorités de base, l’architecte technique doit se consacrer à moderniser son Legacy. Et cela dans le but de s’adapter aux bouleversements technologiques actuels, tout en contant les coûts et en facilitant l’adoption de nouveaux matériels ou de nouvelles pratiques par les équipes.

Une tendance forte : la modernisation du SI

La modernisation des architectures est devenue nécessaire à cause de l’explosion des nouvelles technologie comme l’IA, l’IoT ou encore l’intégration d’outils de process automation qui gagne peu à peu tous les secteurs. Cette migration reste complexe à mettre en œuvre. L’architecte est notamment là pour penser cette migration de façon à pouvoir faire coexister le neuf et l’ancien. Les autres avantages de la modernisation de l’architecture sont une réduction des coûts ainsi qu’une augmentation de la satisfaction des clients et des salariés. Enfin, cette modernisation permet aussi de tirer des enseignements exploitables des données collectées. 

Le Cloud apporte une flexibilité essentielle et garantit une modernisation en douceur. Les trois quarts des entreprises vont migrer leurs données vers une infrastructure hybride ou multicloud. De plus, la moitié des nouvelles architectures applicatives s’accommoderont de ces environnements. Il existe tout de même un risque d’être captif du fournisseur de services cloud.

L’augmentation du volume des données est un autre facteur de modernisation. L’immense majorité des entreprises fait appel à un architecte pour résoudre le problème posé par les architectures de données : la formation de silos. Il est important de prendre en compte l’architecture des bases de données quand on crée des environnements hybrides. Et également de développer des applications transactionnelles conçues pour réagir en temps réel.

Enfin, on remarque que l’open source progresse. En effet, il est même valorisé dans les grands groupes qui confient en avoir fait une des composantes de leur stratégie de modernisation des architectures.

Des objectifs complexes

Si les architectes influencent aujourd’hui fortement les décisions stratégique du SI, ils se heurtent à des obstacles qui les empêchent d’atteindre leurs objectifs. Comme les difficultés à arbitrer entre les besoins métier et les impératifs d’architecture. Bien que les décisions de l’architecte profitent globalement à l’entreprise, les métiers sont parfois réticents à les financer. Il doit alors profiter de chaque opportunité d’obtenir des victoires rapides (quick wins) à bas coût.

La mise en place de l’architecture donne parfois l’impression que l’architecte n’apporte pas de valeur directe à l’entreprise. Cette perception peut être contrée en effectuant une mise en place graduelle. Elle minimise l’échec par l’utilisation des nombreux cadres d’architecture qui ont fait leurs preuves (TOGAF, Zachman, Club Urba, etc.) 

La veille concurrentielle est devenue une tâche quotidienne pour que les propositions de l’architecte soient toujours pertinentes. Le fait d’être à jour lui apporte aussi plus de crédibilité auprès des opérationnels.

Enfin, Il doit définir les standards techniques du système d’information dans son domaine précis d’activité. Ainsi, il assure l’adaptation du SI aux divers changements.

L’architecte technique n’est pas seulement un grand technicien. C’est aussi un partenaire capable d’apporter des conseils stratégiques et une vision sur le long terme aux DSI et dirigeants d’entreprises. C’est la raison pour laquelle, les meilleurs architectes possèdent un excellent relationnel.

Découvrez l’interview de Jérémy Amourous, DSI de Colissimo, qui explique les valeurs ajoutées de la mise en place d’une Architecture Réactive en temps réel.


Les sujets qui m’intéressent le plus sont Data, Organisation et Temps Réel !

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités!  Andrea

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Performance SI
Performance et Technologies

La maîtrise et la performance du SI

Le système d’information (SI) s’est imposé, au fil du temps, comme un rouage de plus en plus stratégique pour l’entreprise. Aujourd’hui, le monde de l’lT

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

Recevez chaque mois par e-mail les derniers articles et livres blancs publiés, ainsi que des informations concernant l’actualité IT ! 

Livres blancs

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.