L’immobilier vit une nouvelle révolution grâce au RPA

immobilier et RPA

A l’instar d’autres technologies comme le BPM ou la Business intelligence, la RPA gagne le secteur de l’immobilier. Concrètement, la RPA remplace des processus manuels répétitifs et à faible valeur ajoutée. Cette technologie fonctionne avec le SI existant sans impacter les applications en place. Le développement du RPA s’inscrit généralement dans une démarche d’efficience.

Plus de leads et plus de visibilité pour l’immobilier grâce au RPA 

Pour les agences immobilières, le Web est devenu leur principale zone de chalandise. Pour soigner leur relation client, les agences utilisent désormais la marketing automation. Utilisée à des moments charnières du cycle immobilier, cette technologie peut permettre aux agents de garder le lien avec leurs prospects ou d’anciens clients. 

Après la signature d’une promesse d’achat, un moment à l’issue duquel les acquéreurs ont souvent besoin d’être rassurés, il est par exemple intéressant d’envoyer un mail automatique ou d’envoyer un livre blanc résumant les étapes d’un cycle de transaction. 

Utilisation du RPA sur les process internes

Utilisation du RPA sur les process internes

Autre utilisation, lorsqu’un agent immobilier décroche un mandat. Il peut, via des outils de marketing automation comme VMS Online, enregistrer un message vocal pour décrire le bien puis l’envoyer à toutes les personnes susceptibles d’être intéressées. 

L’agence Click Immo, pionnière dans l’utilisation de la RPA, explique que le gain temps est colossal. La gérante de l’agence, passait en moyenne 1 h 30 par jour à retransférer des leads provenant des portails d’annonces vers la boîte mail des agents. Un « robot », composé de deux plateformes Web (Mailparser et Zapier) a pris en charge cette mission.

Ce système a même amélioré la relation client en assurant l’envoi automatique d’un mail de remerciement à chaque lead. 

Click Immo a aussi automatisé la collecte et le transfert de leads provenant de publicités à un formulaire de Facebook. Un robot se charge de collecter et de transférer les contacts aux commerciaux. Il envoie même un mail automatique aux leads pour les remercier de leur contact. Et ainsi, leur faire savoir que leur demande a bien été transmise. Une économie de 30 minutes minimum par jour.

Une autre tâche confiée au robot par les agences indépendantes et les grands réseaux comme La Forêt ou Orpi, consiste à la diffusion automatique de leurs annonces sur plusieurs sites en un seul clic. Ils utilisent aussi des robots logiciels pour scanner les sites comme SeLoger ou Le Bon Coin. Ils reçoivent ainsi dans leur boite mail des fiches de leads remplies. Celles-ci précisent le type de bien, le prix et le contact.

Le temps c’est de l’argent

A l’inverse de certains secteurs, la RPA n’induit pas de baisse de coûts immédiate. Sinon par une réduction de la masse salariale de certains postes comme la comptabilité. Le gain le plus visible et le plus important est celui du temps. Un temps que l’agent immobilier va pouvoir consacrer à son client et jouer de son relationnel pour conclure la vente. 

Les entreprises qui avaient externalisé des fonctions dans des pays de main d’œuvre à bas coût pour la relecture des annonces ou la prospection sur les sites vont pouvoir relocaliser l’activité. qui sera prise en charge par un robot. La RPA ôte à l’offshore son intérêt.

De manière plus générale, les agents immobilier qui font confiance à la RPA partageront les vertus universelles de cette technologie comme l’exactitude, la rapidité (selon la Deutsche Bank la machine va trois fois plus vite que l’opérateur humain), la disponibilité 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. Enfin, le robot enregistre toutes les opérations. Elles sont ainsi facilement auditables.

En définitive, cette technologie donne un avantage concurrentiel aux agences immobilières qui l’utilisent. Leurs agents, déchargés des tâches chronophages de faible valeur, sont plus proches de leurs clients, plus à leur écoute et gagnent en retour plus de satisfaction.


Timothée de Lyon

Mes sujets préférés sont les données, les besoins métier et… le Développement Durable! Croyez-moi les 3 s’associent très bien!

N’hésitez pas à me contacter sur LinkedIn et me faire un retour sur cet article!

Timothée

 
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.