La RPA s’intensifie dans la banque en 2020

RPA banque 2020

En 2020, la RPA investit progressivement les acteurs de la banque. Selon un rapport publié par Grand View Research, le marché de la RPA progresse de 33,6 % par an. Il devrait peser 10,7 milliards de dollars à l’horizon 2027. Le marché pesait un peu moins de 250 millions de dollars en 2016. Dans le secteur de la bancassurance, la RPA visera par exemple à automatiser le financement des opérations commerciales et le prêt aux entreprises. Les nombreux cas d’utilisation bancaires déjà identifiés l’an passé s’étendent encore.

Des bénéfices multiples pour la banque en 2020 grâce au RPA

En pleine transformation digitale, banques et institutions financières ont adopté des technologies comme la RPA. En éliminant les processus redondants et à faible valeur ajoutée, elle est gage d’efficience et de réduction des coûts. De plus, elle garantit la conformité réglementaire et le respect des procédures. 

La RPA combine souvent l’automatisation robotique avec l’intelligence artificielle pour se substituer aux activités humaines dans le secteur bancaire. Notamment la saisie de données ou certaines communications avec les clients. Le système prend en compte le comportement des opérateurs bancaires, les données collectées et les types de documents bancaires traités.

A l’aide de ces éléments, l’outil de RPA peut réaliser le traitement d’une opération commerciale, d’une déclaration de sinistre ou encore la constitution d’un dossier de crédit. Dans une forme extrême, l’automatisation robotisée des processus pourrait venir rationaliser la prise de décision des dirigeants de l’établissement bancaire.

Selon le rapport AI in Banking de Business Insider Intelligence, la mise en œuvre de l’IA et de la RPA par les institutions financières permettra de réduire leurs coûts internes de 416 milliards de dollars. Il faut se méfier tellement le chiffre semble astronomique!

La RPA réduit la charge de travail des opérationnels et améliore la qualité, sans que les banques engagent des coûts énormes. Sans que les banques engagent des coûts énormes. En effet, les solutions de RPA viennent simuler des opérations d’utilisateurs. Du coup, pas besoin de gros projet d’intégration pour les mettre en oeuvre. Des bénéfices immédiats et des coûts limités… Que demander de plus?

L’éditeur UiPath, qui a équipé un établissement bancaire australien explique que sa solution a permis de réduire la durée de certains processus traditionnellement longs. Passant d’une heure à 5 minutes avec une intervention humaine limitée à 5% pour un taux de réussite de 100%. La banque a ainsi pu servir plus de clients sans allouer davantage de ressources. 

Des opérations plus rapides et des interventions humaines minimes

robot banque 2020

C’est ce dont témoignent les banques ayant adopté une solution de RPA.

Ainsi, la banque OCBC a été en mesure de réduire le temps nécessaire à la révision des prêts au logement. Passant de 45 minutes à moins de 60 secondes. En utilisant une solution de RPA qui vérifie l’admissibilité du client, recommande un barème de tarification et envoie les emails nécessaires. De même, l’automatisation a permis à Sumitomo Mitsui, une institution financière multinationale, de réduire le travail manuel de ses collaborateurs. En confiant à des robots logiciels près de 200 opérations, pour un équivalent de 400 000 heures par an.

Dans le domaine du financement des opérations commerciales, les banques utilisent la RPA afin de capturer tous les types de documents depuis les commandes jusqu’aux factures. Le robot gère la capture, la classification et l’extraction des données contenues dans ces formulaires. Ensuite, il gère l’export vers des feuilles de calcul structurées. Les résultats sont mis à disposition dans des systèmes de gestion documentaire.

On peut imaginer des processus assez complexes. Surtout avec les solutions de RPA qui intègrent des fonctions d’IA ou de sémantique. Le principe de la robotisation, est tout simplement de mettre à disposition une main d’oeuvre digitale (digital workforce) pour exécuter en lieu et place les tâches des employés « physiques ».

En utilisant cette technologie, les banques automatisent une grande partie des tâches opérationnelles essentielles. Les premiers résultats sont là pour en témoigner. La mise en place du RPA dans la banque devrait donc s’intensifier en 2020! 


Mes sujets préférés sont les processus, la data et l’excellence opérationnelle!

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités!

Stéphane

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

rpa supply chain
Performance et Adaptation

La Supply Chain passe en 4.0 grâce au RPA

Selon une étude menée par Team International (fournisseur de solutions pour la transformation digitale), l’automatisation des processus robotisés (RPA) permet de réaliser jusqu’à 60% d’économies.

Lire plus »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.