Ksaar la plateforme No Code surpuissante

Ksaar la plateforme No Code surpuissante

Ksaar est une plateforme de création de logiciels et d’applications d’entreprise sans code, à destination des PME et ETI. Ksaar donne aux entreprises les moyens de se digitaliser elles-mêmes. Notamment grâce à des outils CRM, gestion des commandes, gestion de production, notes de frais, facturation, formation, etc.

Les débuts de la plateforme Ksaar

En juin 2018, « Ma petite signature », un premier configurateur de formulaires no-code voit le jour. Puis, en janvier 2019, les fondateur de Ksaar élargissent le périmètre de leur outil aux processus métier et à leur optimisation. Une technologie plus connue sous le nom de BPM.

En mars 2019, les premières fonctions de monitoring et les robots prennent vie. Ensuite, en septembre 2019, le service de gestion de produit conçoit une méthode d’assemblage permettant de recréer 99,9% des SaaS existants !

Enfin, en janvier 2020, les bêta-testeurs montent à bord et Ksaar est presque aussitôt disponible pour toutes les entreprises. Aujourd’hui, une vingtaine l’utilise au quotidien.

Ainsi Ksaar est une plateforme très récente, mais d’après les premières infos que j’ai pu regroupé elle semble très prometteuse!

Trois publics mais un même accompagnement

Trois publics mais un même accompagnement

Que l’on soit PME, chef de projet ou DSI, Ksaar dit s’adapter aux besoins. En effet, la plateforme guide pas à pas dans la création de la solution. Pour une PME ou un chef de projet, c’est l’assurance de mettre en pratique leurs bonnes idées sans embaucher une armada de développeurs. Pour le DSI, c’est la fin des solutions bidouillées et des initiatives isolées.

Ksaar propose de construire un logiciel comme on le ferait avec des Lego, mais avec sa propre marque et ses propres couleurs. On assemble brique par brique le logiciel, sans se soucier ni de l’expérience utilisateur, ni du design. Il suffit de choisir son URL, d’indiquer son nom et d’entrer ses couleurs.

Ksaar utilise un compositeur visuel de logiques métier. Il suffit de préciser simplement et en langage naturel toutes les règles métier et la plateforme s’occupe du reste. Il est possible d’ajouter des graphiques interactifs paramétrables par glisser/déposer.

Les données de l’entreprise peuvent être importées dans la plateforme. On peut ainsi créer des interactions depuis et vers les autres outils informatiques. La connexion des outils existants se fait notamment avec une clé d’API et en configurant quelques paramètres. Si les données se trouvent dans plusieurs emplacements, Ksaar assure leur tri, leur nettoyage et de leur intégration au « Ksaar lake » présent sur la plateforme. Si une entreprise possède une base de données, un data Lake, ou une autre source de données sans API, les équipes de Ksaar ou l’intégrateur créeront un connecteur sur-mesure. Selon l’éditeur, cela prend 2 jours maximum! Croyez-moi, je compte bien le tester!

Les tableaux de data visualisation se montent par glisser-déposer. De nombreux choix de modèles de graphiques interactifs et dynamiques sont disponibles. Ksaar permet aussi de générer des rapports sur l’utilisation des logiciels et le comportement des utilisateurs.

Le No Code ignoré par les analystes

Les concepteurs de Ksaar ont essayé de le rendre exhaustif : calculs, boutons paramétrables, filtres, import et export de données en un clic… Tout est prévu pour qu’aucune fonctionnalité ne manque à l’appel. Comme les solutions de paiements, la signature électronique ou l’envoi automatique de mails, de SMS et même des chatbots.

Dommage que ni le Gartner, ni le Forrester ne se penchent pour l’instant sérieusement sur les plateformes de No Code. Ce sont pourtant elles qui se répandent le plus dans l’entreprise grâce à leur accessibilité et leurs avantages. Ksaar résume ses atouts en une phrase : « 10 fois moins cher et 20 fois plus vite ». Promesse alléchante!

Mais les deux cabinets d’analyse prennent un peu conscience de ce mouvement. En évaluant notamment leurs rapports des plateformes de Low Code. Timidement, ils commencent à envisager l’existence et l’expansion du No Code. A ce propos, le cabinet Gartner reconnaît dans son Low-Code Development Technologies Evaluation Guide, publié en février 2019 que : « D’ici 2024, plus de 65% des logiciels mis en production seront créées à l’aide de plates-formes de configuration sans code, car ils ne seront plus créés par des experts en informatique mais par les utilisateurs eux-mêmes.». 

Dans le rapport de Forrester sur les Low-Code Platforms For Business Developers, publié en juin 2019, on peut lire que : « Ces plates-formes permettent aux experts métiers de créer des applications complexes, beaucoup plus complètes qu’avec leurs outils de productivité habituels. Comment ? En utilisant une interface facile destinée au plus grand nombre».

Le No Code est donc bien une tendance à suivre… L’avenir dira si Ksaar et LA plateforme sur laquelle miser!


Mes sujets préférés sont les processus, la data et l’excellence opérationnelle!

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités!

Stéphane

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.