Bonitasoft veut profiter de l’explosion du marché du RPA

organisation-performante-bonitasoft-rpa

Je m’intéresse à Bonitasoft depuis quelques années pour ses produits BPM. Il est intéressant d’observer le virage, ou du moins le complément que l’éditeur Français va aujourd’hui chercher du côté du RPA. Il n’est pas le seul à adopter cette stratégie!

Bonitasoft : acteur historique du BPM

La société Bonitasoft est née en 2001 à Grenoble, à l’initiative de l’INRIA (Institut national français de recherche en informatique et automatisation).

Initialement, et surtout sur les 10 dernières années, Bonitasoft s’est  développé sur le BPM, grâce à son produit disponible en open source.

L’éditeur compte parmi ses clients des grands noms du CAC 40 comme Total, Vinci, Orange… Et ce n’est par amour du « made in France » qu’il a été choisi. En effet, il se place depuis plusieurs années, dans une liste très prisée. Celle du Magic Quadrant de Gartner, aux cotés d’autres éditeurs comme Software AG, IBM, ou Oracle.

Bonitasoft et le virage RPA

Pour s’adapter à une demande de plus en plus croissante, Bonitasoft a décidé de prendre le tournant du RPA. Ainsi, il propose une offre adaptée et venant compléter les plateformes du BPM.

Je trouve que jouer sur la complémentarité entre RPA et BPM est très intéressante. Cela permet d’automatiser les tâches répétitives grâce à un robot et de router vers les opérationnels les étapes manuelles qui requièrent leur expertise.

Bonitasoft l’a bien en tête également, puisqu’il s’est associé l’an dernier, avec UiPath, le géant roumain.

Le marché du RPA s’étend progressivement à tout le processus

Je trouve très intéressant de constater que de nombreux acteurs historiques du RPA viennent compléter leur offre avec des partenariats stratégiques.

C’est principalement dans la Process Intelligence et notamment le Process Mining et le Task Mining que les éditeurs cherchent des ajouts.

Ainsi, Software AG est en partenariat avec Kryon. Blue Prism a des accords avec Bizagi et Appian… IBM en a avec Automation Anywhere. Ce dernier avait d’ailleurs racheté StepShot et ProcessGold en Octobre 2019.

Tout cela montre bien que le RPA tend à se démocratiser et à sortir de son marché de niche. Les clients semblent donc demander des offres complètes. Ces dernières les aideraient à comprendre où et comment mettre en oeuvre du RPA. Surtout, ces offres complètes permettraient aux clients d’avoir plusieurs outils dans leur « besace » et ainsi choisir la solution la plus adaptée en fonction de leurs cas d’utilisation. Automatisation des processus, BPM, BRMS, Intelligence Artificielle… la voie de la transformation digitale n’est pas unique!


Mes sujets préférés sont les processus, la data et l’excellence opérationnelle!

N’hésitez pas à me faire un retour sur cet article ou à me contacter sur LinkedIn pour partager nos actualités!

Stéphane

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles

La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Livre blanc

les problématiques du manager dans un livre blanc
La protection des données nous tient à cœur. Vous pouvez vous désinscrire de ce type de communications à tout moment. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité.

Partagez nos articles

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Rechercher

une organisation rayonnante

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies. Voir notre Politique de confidentialité.